samedi 21 janvier

Le départ

Il est donc vrai ? Je garde en quittant la patrie,O profonde douleur ! un coeur indifférent ;Pas de regard aimé, pas d'image chérie,Dont mon oeil en défaut se détache en pleurant. Ainsi partent tous ceux que le désespoir sombreDans quelque monde à part pousse à se refermer,Qui, voyant l'homme faible et les jours remplis d'ombre,Ne se sont pas senti le courage d'aimer. Pourtant, Dieu m'est témoin, j'aurais voulu sur terre,Rassembler tout mon coeur autour d'un grand amour,Joindre à quelque destin mon destin solitaire,Me donner sans... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 23 août

Départ (fragments)

Quand donc arrêterons-nousnotre marche nocturneen compagnie des étoiles,marche sans fin malgré la fatigue,alors que les flambeaux du cielpoursuivent leur coursesur des montures qui n'ont ni pieds ni sabots. Inexorablementils poursuivent leur chemin,sans ressentir douloureusementla perte du sommeilqui tourmente les paupières,celles d'un étrangerqui gîte la nuit sans pouvoir trouverson repos. J'ai quitté le Caireen grande hâteet, sur mon chameauj'ai laissé filer les flèches rapides,décochées par un arc invisible,les pieds de la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 22 juin

La malvenue

Elle frappe et rentreTelle une bombe.Sa valise est sur le palierSon manteau blancCache son corps.Question ardenteQue je n'ose dire. "Je suis là, je reste,Ne me renvoie pas"Yeux de biche blesséeQue je ne peux voirPourquoi... Pourquoi... ? Tout est sous l'habit.Ses cheveux sont-ils coupés ?Pourquoi en une secondeTant de questions ? Cynique, perversMon désir brûle déjàDans mes parois intestinesJe veux son corps d'ambreA la peau douce"Reste..."Seul mot sec.Pourquoi... Pourquoi... ? "Portefaix,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 29 mai

Le départ pour l'école

"C'est l'heure de la classe, a dit la mère, en route !"Les yeux plein de sommeil, les petits écoliers,S'habillent à tâtons, mettent leurs gros souliers,Et les voilà partis, grignotant une croûte.Qu'il fait froid ce matin ! Les arbres, en déroute,Se courbent sous le vent qui cingle les halliers ;Et la neige, poudrant les sillons réguliers,S'attarde sur la terre et la recouvre toute.Oui, l'école est bien loin et l'hiver est bien dur !Marchez, pourtant, marchez d'un pas vaillant et sûr,Enfants, vers le Devoir, le Travail,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:15 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,