samedi 30 avril

Chanson de Roland

Où vont tous ces preux chevaliers,L'orgueil et l'espoir de la France ?...C'est pour défendre nos foyersQue leurs mains ont repris la lance ;Mais le plus brave, le plus fort,C'est Roland, ce foudre de guerre !S'il combat, la faux de la mortSuit les coups de son cimeterre. Soldats français, chantons Roland,L'honneur de la chevalerie,Et répétons, en combattant,Ces mots sacrés : "Gloire et patrie !" Déjà mille escadrons éparsCouvrent le pied de ces montagnes ;Je vois leurs nombreux étendardsBriller sur les vastes campagnes.Français, là... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 26 avril

Les deux goujons

Au temps où les poissons parlaient,Deux petits goujons, dans la Seine,Très sérieusement causaientOu, pour mieux dire, discutaientLes causes de leur fin prochaine.- Échapperons-nous ? disait l'un,Au brochet glouton et avide,Et dans notre royaume humide,Où tout péril est commun,En resserrant nos rangs, mon frère,Serons-nous forts, ferons-nous guerreA toute puissance altière,A tout parasite importun ?- Hélas ! dit l'autre avec tristesse,Tu penses et cherches sans cesseA combattre nos ennemis.Les plus puissants, souvent sans doute,Sont à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 24 avril

La tombe du proscrit

Il était riche, et beau comme on l'est à vingt ans ;L'avenir à ses yeux semblait un beau mirage,Et jamais sur son front quelque sombre nuageNe venait obscurcir l'éclat de son printemps. Il courait joyeux en effeuillant les rosesDans le sentier étroit qui conduit au trépas ;Mais le bonheur humain, hélas ! ne dure pasIl disparaît bientôt comme toutes les choses. Un jour vint, - un jour affreux, - où tout lui fut ravi !Le bonheur qu'il tenait s'éclipsa comme un songe,Les promesses du sort n'étaient qu'un long mensonge.Car le malheur... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 22 avril

La lune des fleurs

Douce lune des fleurs, j'ai perdu ma couronne !Je ne sais quel orage a passé sur ces bords.Des chants de l'espérance il éteint les accords, Et dans la nuit qui m'environne,Douce lune des fleurs, j'ai perdu ma couronne ! Jette-moi tes présents, lune mystérieuse,De mon front qui pâlit ranime les couleurs ;J'ai perdu ma couronne et j'ai trouvé des pleurs ;Loin de la foule curieuse,Jette-moi tes présents, lune mystérieuse. Entrouvre d'un rayon les noires violettes, Douces comme les yeux d'un séduisant amour.Tes humides baisers hâteront... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 20 avril

Le chant

Je chante de peur que le silence et la nuitNe tombent sur moi qui suis dans l'ombre déjà,N'ayant lumière que dans le coeur par amourDepuis que tes yeux ont allumé là profondJe ne sais quel jour plus que le jour lumineux,Quel feu plus ardent que les flammes de bois secAux longues langues baisant le noir et chantantComme je chante ta lumière qui dans l'ombreOù je suis m'étreint le sang et me baise au coeurD'un si fort brasier qu'y recule la mort noire,La mort épaisse sans étoile pour les corps. Robert ROVINI 1925/1968
Posté par choupanenette à 17:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 13 avril

Dans le silence des maisons

Dans le silence des maisonsOù restent des poussières d'enfanceJ'attends le retour des saisonsEt les fillettes des vacancesJe prendrai leurs mains dans mes mainsNous irons cueillir des feuillagesEt mordre l'écorce du tempsNous traverserons des villagesCoupés en deux par le soleilEt des forêts où s'ensommeillent Les griffes légères du vent. Georges JEAN
Posté par choupanenette à 08:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 11 avril

La batelière

Oeil d'azur, chevelure blonde,Visage de grâce rempli.Oh ! non, jamais sourire au mondeNe fut si frais et si joli.Salut donc à la batelière,Salut à son gentil bateau !La bonté luit sous sa paupière,Son bateau vogue au fil de l'eau. On dirait qu'elle est soucieuse,Qu'elle a l'espri préoccupé ;D'ordinaire elle est si rieuse,Me serais-je aujourd'hui trompé ?Non ; c'est que sa pensée achève,Au reflet d'un doux souvenir,De remonter le cours d'un rêveQui n'aurait jamais dû finir. Elle songe à ses jours d'enfance,Au temps où l'on cueillait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 09 avril

Le lion et le loup

Un loup en quête de butinTrouve un agneau sur son chemin. Il s'en saisit et l'emporte."Comment oses-tu de la sorteChasser au mépris de ma loi ?"Lui dit alors son roi,Un lion fort en colère.Sans murmurer, le pauvre hèreAu lion laisse sa proieEt s'enfuit plein de joieD'en être quitte pour la peur.Ceci montre que le voleur,Même le plus rusé compère, De son vol ne profite guère. H. PROBST    
Posté par choupanenette à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 07 avril

L'épingle

Épingle petite, pointue,Ferme, bien faite, non tortue,Affilée de pointe fine.Epingle d'or, ou argentine,A la dame tant nécessaire,Il m'est avis que l'on doit faire De ta valeur quelque récit,Car n'est amant qui ne voulsistAvoir la moindre libertéQue tu as l'hiver et été :Tu es au lever et coucherDe ma maîtresse, où approcherJe n'ose qu'une fois l'année,Par toi est tout gouvernéeLa parure du corps joli.Premier le front ample et poli,Quand tu le serres d'une toileSe montre plus clair que l'étoile.Après tu tiens le chaperonEt la dorure... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 05 avril

Le temps des roses

Nous avons cru ferme à la métamorphoseL'on a chanté, dansé jusqu'au petit matinLes regards fixés sur cette unique roseQue d'un fier Président brandit l'auguste main. Nous avons cru ainsi aux lendemains qui chantentAux promesses faites avec autant d'ardeurDu boulot pour chacun, voilà qui tous enchantentFinie l'incertitude, c'est le temps du bonheur. Les années ont passé, trépassée est la roseLe temps des illusions, ainsi que cette fleurN'aura duré de même que le temps d'être écloseEt règnent à nouveau tristesse et rancoeur. Mais... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,