Vous, objets familiers, compagnons de grâce,
Nés des amours de l'homme avec tout ce qui passe,
Bois tiède, pur métal, terre humble, éclat du feu,
Vous chantez vous aussi la tendresse de Dieu.
Recevez donc, Seigneur, la lampe sous laquelle
Nous cherchons le chemin de la vie éternelle ;
La lumière des draps où dorment nos enfants,
Ce bahut, reposoir des poètes d'antan...
Nous avons peint, pour vous, encor, cette chaumière
Parmi les arbres frais, au bord d'une rivière,
Et son reflet qui nous parle d'humilité.
Père, voici le pain que vous avez donné,
La fenêtre où les cieux disent la paix divine
Et votre Fils enfin, que son Coeur illumine...
Parlez ainsi de Dieu sue la terre d'un jour,
Objets si familiers, images de l'Amour.

Jacques SEVRE

z2jal9a6