mercredi 13 avril

Nocturne

Il n'est pas une étoile aux ténèbres du ciel,Tous les feux sont éteints sur la prochaine rive :Ta lampe seule brille à cette heure tardive,Aucun regard ne veut répondre à son appel. Nulle autre vie, en cette universelle absence,Ne peut distraire ton amour de ses regrets :Sur la vitre la pluie où vivent des secrets,Célèbre dans son chant la fête du silence. Jean Pourtal de Ladevèze 

jeudi 25 juillet

L'amour, la poésie

Mon amour pour avoir figuré mes désirs Mis tes lèvres au ciel de tes mots comme un astreTes baisers dans la nuit vivanteEt le sillage de tes bras autour de moiComme une flamme en signe de conquêteMes rêves sont au mondeClairs et spirituels. Et quand tu n'es pas làJe rêve que je dors je rêve que je rêve. Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrinCiel dont j'ai dépassé la nuitPlaines toutes petites dans mes mains ouvertesDans leur double horizon inerte indifférentLe front aux vitres comme font les veilleurs de... [Lire la suite]
mardi 03 avril

L'Etoile

Petit poème en proseL’ouragan s’était déchaîné pendant le jour, la pluie avait attristé la terre et, le soir, la voûte du ciel avait gardé sa mante grise de brouillards ; en la nuit lugubre, pas une étoile ne brillait et les rues de la ville semblaient être plongées dans un deuil inattendu.Dans son berceau léger, petit Paul, gentil garçonnet de huit ans, était bien malade ; il ne dormait pas, et les larmes obscurcissaient ses beaux yeux, malgré les consolantes paroles de sa mère :- O maman, disait-il, pourquoi donc, à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,