jeudi 28 novembre

Paysage Audois

Les collines alentour ceignent le village.Les vignobles audacieux montent à l'assaut.Un grand calme est sur nous, sur tous les monts sauvages.Au creux du vallon, il y a le gai ruisseau. Autour de nous, la pesante solitudeLa nature sauvage est bien loin de tout,Et ce pays audois, à la fois beau et rude,Me fascine. Voyez toutes ces fleurs partout. Saint-Jean-de- Barrou, août 1971
Posté par choupanenette à 09:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 15 août

Je n'aime pas

Je n’aime pas ces moments Où tout me rend indifférenteOù la vie semble insignifianteEt notre fin le seul dénouement Je n’aime pas ces momentsOù mes mots résonnentOù le monde m’abandonneEn ce silence omniprésentJe n’aime pas ces momentsOù la solitude m’enlaceOù mes cris trépassentNoyés dans un vaste néantJe n’aime pas ces momentsOù la vie ne me laisse aucun répitOù tout me lasse ou m’ennuieQuant les rêves sont inexistantsJe n’aime pas ces momentsOù plongée dans la réalitéMes pensées restent figéesCaptives de sables... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 01 septembre

Projet de solitude

Fuyons ces tristes lieux, ô maîtresse adorée !Nous perdrons en espoir la moitié de nos jours,Et la crainte importune y trouble nos amours.Non loin de ce rivage est une île ignorée,Interdite aux vaisseaux, et d'écueils entourée.Un zéphyr éternel y rafraîchit les airs.Libre et nouvelle encor, la prodigue natureEmbellit de ses dons ce point de l'univers :Des ruisseaux argenté roulent sous la verdure,Et vont en serpentant se perdre au sein des mers ;Une main secourable y reproduit sans cesseL'ananas parfumé des plus douces odeurs ;Et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 28 juillet

La retraite

Le bien de la fortune est un bien périssable :Quand on bâtit sur elle, on bâtit sur le sable ;Plus on est élevé, plus on court de dangers :Les grands pins sont en butte aux coups de la tempête ;Et la rage des vents brise plutôt le faîteDes maisons de nos rois que les toits des bergers. O bienheureux celui qui peut de sa mémoireEffacer pour jamais ce vain espoir de gloire,Dont l'inutile soin traverse nos plaisirs,Et qui, loin, retiré de la foule importune,Vivant dans sa maison, content de sa fortune,A, selon son pouvoir, mesuré ses... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 04 septembre

Première solitude

On voit dans les sombres écolesDes petits qui pleurent toujours ;Les autres font leurs cabrioles,Eux, ils restent au fond des cours. Leurs blouses sont très bien tirées,Leurs pantalons en bon état,Leurs chaussures toujours cirées ;Ils ont l'air sage et délicat. Les forts les appellent des filles,Et les malins des innocents ;Ils sont doux, ils donnent leurs billes :Ils ne seront pas commerçants. Les plus poltrons leur font des niches,Et les gourmands sont leurs copains ;Leurs camarades les croient richesParce qu'ils se lavent les... [Lire la suite]