vendredi 31 décembre

Le vent d'hiver

Couleur de frimas, de givre et de gelL'âpre vent d'hiver passe sous la porte.Il entre en pleurant comme une âme morteMais ce grelotteux est un vent cruel. Il chasse et poursuit - pitié bonnes âmes !Tous les miséreux qui, sur les chemins,Pour se réchauffer soufflent dans leurs mains,Les petits enfants et les vieilles femmes. L'âpre vent d'hiver est un vent cruelCouleur de frimas, de givre et de gel. Henri CHANTAVOINE
Posté par choupanenette à 09:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 19 décembre

Le bucheron et l'arbre

Sans pitié, sans relâche, à grands coups de cognée,Le bûcheron partout va dévastant le bois !L'arbre tremble, gémit, pleure, l'âme aux abois.De son sang généreux la mousse est imprégnée." - Cruel ! que t'ai-je fait pour mériter ce sort ?Que ferais-tu, l'été, sans mon utile ombrage !Que serait ton foyer, l'hiver, sans mon branchage ?Comblé de mes bienfaits, tu me donnes la mort !"L'homme répond : "C'est vrai ; mais pourquoi ce vacarme ?C'est à toi que je dois le manche de mon arme."Que de gens nous voyons, déplorant leurs... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 23 novembre

Le rouge-gorge

Je suis le compagnon Du pauvre bûcheron. Je le suis en automneAu vent des premiers froids ;Et c'est moi qui lui donneLe dernier chant des bois. Mais quand vient la gelée,Je frappe à son carreau,"Il n'est plus de feuillée,Prends pitié de l'oiseau. C'est ton ami d'automneQui revient près de toi.Le ciel, tout m'abandonne !Bûcheron, ouvre-moi ! Qu'en ce temps de disette,Le petit voyageur,Régalé d'une miette,S'endorme à ta chaleur !" Je suis le compagnonDu pauvre bûcheron. MICHELET
Posté par choupanenette à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 28 septembre

La foudre et la pluie

La foudre, un jour, dit à la pluie :- "J'ai pitié de ton sort : le nuage où tu naisEst plus noir que la suieEt tu meurs dans la boue. A peine je paraisQue le ciel s'illumine ;Dans le palais, dans la chaumineOn tremble à mon seul bruit,A mon aspect on fuit ;Et je suis la terreur de la nature entière."- "Tu pourrais, dit la pluie, en être un peu moins fière :La différence entre nous deuxEst, en effet, grande et profonde :Tu nuis à l'homme et je le rend heureux ;Tu détruis, je féconde." Jean REMY
Posté par choupanenette à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,