jeudi 17 juillet

Si l'on songe...

Si l'on songe à tout ce qu'on fitAvec élan, souci, courage :A ce perpétuel défiTendu vers les humains orages ; Aux peines mesquines aussi, Dont la finesse déconcerte,Et qui font le sort imprécis ;- Si l'on songe à ce coeur d'ascèteQu'on eut, à ce coeur charpentéPour traverser l'éternité, Et que de cela rien ne reste,Nul signe, nulle ombre, nul geste,Et que le corps cesse d'aimer, - O noblesse des yeux fermésDans le fond des tombes agrestes ! Anna de NOAILLES
Posté par choupanenette à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 01 avril

Oh ! si j'avais une cabane

Tu la voulais quand tu souffrais,Pour sortit du monde profane,Pou laisser ton âme qui planePleurer en paix... Toi qui pleurais... Tu la voulais seule et lointaine,Hors de tous les centres humains,Afin que jamais une haleineN'empoisonne l'air de la plaine,ni qu'une main souille tes mains ! Tu la voulais étroite et sombrePour y pleurer seul dans la nuit.Tu te fus enveloppé d'ombreEt là, de tes plaintes sans nombre,Le roc eut retenti, sans bruit... Collier d'Ambre par Esther de Suze
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 04 mai

Enigme

Subtile suis, et de telle beautéQu'autre beauté ne peut être connueQue je n'y sois en une qualité. En liberté je veux être tenueÉvidemment : car, qui me veut contraindre,Il perd et moi et l'objet de ma vue. S'il pense encore à ma substance atteindre,Et me toucher, j'en prends telle vengeanceQue je lui donne assez de quoi se plaindre. Et l'oeil du ciel en vain son influenceCoule çà-bas, s'il ne se fait sensibleDes qualités prises de mon essence. Il est à l'homme à grand peine possibleVivre sans moi : et si le fais dissoudre,S'il... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 13 octobre

Dernier souffle

Écoutez le vent qui souffleécoutez le chant de la mortde la vie qui s'essoufflequittant soudain nôtre corps ! Nos âmes errent dans l'étherde ces champs sans cultures,ombres diffuses d'hiverparmi les sépultures ! De quitter la vie c'est durmaintenant je reposeloin de ce beau ciel d'azuroù embaumait la rose ! Dans l'infini je cherchele chemin de l'éternelmais bien souvent je sècheà la poursuite du ciel ! Le temps passe et, l'oublis'installe sur le monde,mon souvenir a vieilliet la vie fait sa ronde ! Gisant, là, sous la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 28 mars

Le sommeil de Barberousse

Frédéric Ier dit Barberousse, empereur d'Allemagne de 1152 à 1190, se noya dans le Cydnus, pendant la 3e croisade. La légende prétend que sauvé par miracle, il revint en Allemagne, et, endormi dans la caverne de Kaiserlautern, attend le jour, marqué par le destin où il doit reparaître à la lumière pour refaire l'Allemagne grande et forte. Une caserne sombre et d'une forme horribleS'ouvrait dans le ravin. Le comte Max EdmondNe craignit pas d'entrer dans la nuit du vieux mont.Il s'aventura donc sous ces grottes funèbres.Il marchait. Un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 05 octobre

Les Yeux

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;Ils dorment au fond des tombeaux,Et le soleil se lève encore. Les nuits, plus douces que les jours,Ont enchanté des yeux sans nombre ;Les étoiles brillent toujours,Et les yeux se sont remplis d'ombre. Oh ! qu'ils aient perdu le regard,Non, non, cela n'est pas possible !Ils se sont tournés quelque part,Vers ce qu'on nomme l'invisible ; Et comme les astres penchantsNous quittent, mais au ciel demeurent, Les prunelles ont leurs couchants,Mais il n'est pas... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,