jeudi 15 mars

Les deux arbrisseaux - Idylle

Vois-tu là-bas sur la colline,Près du vieux chêne qui s'incline,Croître ensemble deux arbrisseaux ?Leurs ramilles à la fauvetteN'offent point encor de berceauxOù ses petits trouvent couchette...Mais tous deux ont même hauteur ;Tous deux, au gré de la nature,Bientôt, montrant même parure,Exhaleront même senteur.Ensemble oubliant l'inclémence Du sombre hiver et des autans,Ils raniment leur existenceAu souffle, au soleil du printemps ;Puis quand éclate la tempête,Quand frémit le chêne étonné,Sous le choc du vent déchaîné,Ensemble ils... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 25 décembre

Abandonné

La lune voyageait, majestueuse et lente ;La neige sur la terre étendait un linceul,Et l’astre de la nuit d’une lueur tremblanteÉclairait sur un arbre un oiseau triste et seul.Grelottant, l’oiselet regardait d’un œil vagueLa blanche immensité, la lune au firmament.La vaste mer de neige, impassible et sans vague,Brillait, étincelait comme un seul diamant.Il restait là, tremblant, sur cette froide terre,Lui qui pouvait voler, voler jusqu’aux cieuxA quoi pensait-il donc ? Qu’attendait-il ? - Mystère.Immobile il restait, triste et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 02 septembre

Ce que m'a dit l'oiseau

Petit poème en prose - Petit oiseau, qu’attends-tu, perché sur la plus haute branche de ce cerisier solitaire ? Les arbres sont encore bien tristes, les festons ne s’accrochent pas à leur écorce noire, ô mignon oiselet, et ce grand cerisier étend ses longues branches comme des bras nus qui grelottent sous la bise… - Passant, j’attends la venue du printemps, de ce printemps adoré qui va revêtir les arbres d’un manteau de feuillage. J’attends avec patience, car j’ai vu, ce matin, un premier bourgeon poindre à la branche où je me... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 23 février

Le nid d'hirondelles

Possesseur d'un nid d'hirondellesUn enfant gâtéVeut leur donner la liberté,Et les pauvres petits ont à peine des ailes."Soyez libres, tout l'est dans l'univers."Et la nichée est dans les airs.Chaque oisillon, enchanté de lui-même,Encouragé par un premier essor,En essaie un second, et reprenant encor,Fait, hélas ! naufrage au troisième :L'un s'écrase en tombant, un autre meurt de faim,L'autre est croqué par le chat du voisin ;Tant qu'à la fin de la couvéeAucune tête n'est sauvée. Laissons faire le temps ; tout arrive à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 30 janvier

Les oiseaux et la mère

Près d'un ruisseau limpide, en un buisson fleuri,Je les ai découverts, averti par leur cri.Je les vis, imprudents, tout roses et sans ailes,Essayer dans le nid leurs membres encor grêles,Et sautiller, joyeux, parmi les flocons blancsD'un duvet doux et chaud. Avançons à pas lents,Suis-moi, petite soeur, viens voir dans l'aubépineLe nid, le tendre nid garni de mousse fine. Lisette me suivit sur le bord du ruisseau.Je retrouvai bientôt le nid sur l'arbrisseau,Au milieu des parfums, sur une fine branche,Parmi les tendres fleurs de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 17 novembre

L'oiseau chanteur

Je suis en pays de FranceDans une chambre, esseulé,Un arbre se trouve ne faceQue hante un oiseau chanteur. La nuit, le jour il moduleEt sans jamais s'arrêter.Il chante au long de l'annéeSur un seul thème : ma mère. C'est elle qui l'en a chargéLui confiant un messageDisant : "Tu es oublieux de nousGavés de peines, d'ennuis". Oiseau, cesse de chanterEt t'envoles vers le paysEt dis à ma tendre mèreComme je brûle de repartir. Poème Kabyle (anonyme)
Posté par choupanenette à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 30 juillet

Le petit oiseau

Un jour, passant dans la vallée,J'aperçus un frêle oisillon,Qui, surpris par la giboulée,Était tombé dans le sillon. Des enfants lui jetaient des pierres,S'amusant de le voir souffrir...Et l'oiseau fermant les paupières,Pliait ses ailes pour mourir. Mais Dieu veillait du ciel sur l'humble créature..Une femme parut au milieu du chemin,Prit l'oiseau pantelant et couvrit sa blessureDe baisers, puis lui fit un doux nid dans sa main. "Oh ! je te sauverai, pauvre être, lui dit-elle :Duvet, soleil et soins te rendront la santé ;Et, dès... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 08 décembre

L'oiseau-mouche

Il est si petit qu'il se perdQuand du soir souffle la risée ;Par une goutte il est couvert,Par une goutte de rosée. Du chasseur il brave le plomb,Car où l'atteindre ? Il est si frêle,Et si léger qu'un cheveu blondPèse plus à l'air que son aile. Il s'endort au milieu des fleurs,Et quand il court de tige en tige,Avec son chant et ses couleurs,Il semble une fleur qui voltige. On voit faner son vermillon,Si la main d'un enfant le touche ;Il est moins grand qu'un papillon, Un peu moins petit qu'une mouche. L. G.  
Posté par choupanenette à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 17 mai

La mort du bouvreuil

Le fusil d'un chasseur, un coup parti du bois,Viennent de réveiller mes remords d'autrefois :L'aube sur l'herbe tendre avait semé ses perles,Et je courais les prés à la piste des merles,Écolier en vacance ; et l'air frais du matin,L'espoir de rapporter un glorieux butin,Ce bonheur d'être loin des livres et des thèmes,Enivraient mes quinze ans tout enivrés d'eux-mêmesTel j'allais par les prés. Or, un joyeux bouvreuil,Son poitrail rouge au vent, son bec ouvert, et l'oeilEn feu, jetait au ciel sa chanson matinale,Hélas ! qu'interrompit... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,