jeudi 16 février

D'Anne qui lui jecta de la neige

Anne par jeu me jecta de la neigeQue je cuidoys froide, certainement :Mais c'estoit feu, l'expérience en ay-je,Car embrazé je fuz soudainement.Puisque le feu loge secrètementDedans la neige, où trouveray-je-placePour n'ardre point ? Anne, ta seule grâceEstraindre peut le feu que je sens bien,Non point par eau, par neige, ni par glace,Mais par sentir un feu pareil au mien. Clément MAROT
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 25 décembre

Abandonné

La lune voyageait, majestueuse et lente ;La neige sur la terre étendait un linceul,Et l’astre de la nuit d’une lueur tremblanteÉclairait sur un arbre un oiseau triste et seul.Grelottant, l’oiselet regardait d’un œil vagueLa blanche immensité, la lune au firmament.La vaste mer de neige, impassible et sans vague,Brillait, étincelait comme un seul diamant.Il restait là, tremblant, sur cette froide terre,Lui qui pouvait voler, voler jusqu’aux cieuxA quoi pensait-il donc ? Qu’attendait-il ? - Mystère.Immobile il restait, triste et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 24 décembre

Un bon Noël à mes fidèles lectrices et lecteurs

Posté par choupanenette à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 22 janvier

Les Hôtes

"Ouvrez, les gens, ouvrez la porte,Je frappe au seuil et à l'auvent,Ouvrez, les gens, je suis le ventQui s'habille de feuilles mortes. -Entrez, Monsieur, entrez le vent,Voici pour vous la cheminéeEt sa niche badigeonnée ;Entrez chez nous, Monsieur le vent. - Ouvrez, les gens, je suis la pluie,Je suis la veuve en robe griseDont la trame s'indéfiniseDans un brouillard couleur de suie. - Entrez, la veuve, entrez chez nous,Entrez, la froide et la livice,Les lézardes du mur humideS'ouvrent pour vous loger chez nous. ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 21 décembre

Nos amis les oiseaux

L'hiver au coin du feu vous clôt chauds et tranquilles,Tandis qu'aux trous de mur ou - plus haut - sous les tuiles,Toujours dehors, toujours dans la neige et le vent,Les doux oiseaux transis, d'un petit bec ferventS'en iront - travaillant au profit de la ferme -Détruire la chenille ou le ver dans son germe ;Et nous le maudissons et les tuons... souvent ! Le mignon roitelet trottine ; il se dépêcheDe retourner du bec l'errante feuille sècheQui le long du sentier court, roule et fuit, pleurantD'avoir, hélas ! quitté la branche... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 14 avril

Blanc et Noir

L'un avait sur la tête un de ces paniers platsQui servent au transport des pâtés délicats.L'autre avait sur l'épaule un long tuyau de poêle.Ils allaient fredonnant : l'un, habillé de toile,D'une blancheur de neige, et propre et tout coquet ;L'autre, plus noir qu'un diable et de mise et d'aspect.Au détour d'une rue on se heurte, et voiciLa bataille engagée : - "Ah ! coquin, prends ceci !- Tiens, attrape cela !" - Les coups aux coups succèdent.Pare et riposte. On voit que des deux poings ils s'aident.Le petit gâte-sauce en est... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 15 décembre

La neige au village

Lente et calme, en grand silenceElle descend, se balanceEt flotte confusémentSe balance dans le vide,Voilant, sur le ciel livide,L'église au clocher dormant. Pas un soupir, pas un souffle,Tout s'étouffe et s'emmitoufleDe silence recouvert.C'est la paix froide et profondeQui se répand sur le mondeLa grande paix de l'hiver. Et les millions d'atomesFourmillent sur les vieux chaumes,Sur l'arbre, sur le clocher,L'espace muet trembloteUn passant lent fait la botteOn ne l'entend plus marcher. Francis YARD
Posté par choupanenette à 19:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 25 novembre

La neige

Qu'il est doux, qu'il est doux d'écouter les histoires, Des histoires du temps passé, Quand les branches d'arbres sont noires, Quand la neige est épaisse et charge un sol glacé. Quand seul, dans le ciel pâle, un peuplier s'élance ; Quand, sous le manteau blanc qui vient de le cacher, L'immobile corbeau sur l'arbre se balance, Comme la girouette au bout du long clocher. A. de VIGNY
Posté par choupanenette à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,