dimanche 11 novembre

La légèreté d'un arbre dans le matin

"Celui qui entre par hasard dans la demeure d'un poèteNe sait pas que les meubles ont pouvoir sur luiQue chaque noeud du bois renferme davantageDes cris d'oiseaux que tout le coeur de la forêtIl suffit qu'une lampe pose son cou de femmeA la tombée du soir contre un angle verniPour délivrer soudain mille peuples d'abeillesEt l'odeur de pain frais des cerisiers fleuris.Car tel est le bonheur de cette solitudeQu'une caresse toute plate de la mainRedonne à ces grands meubles noirs et taciturnesLa légèreté d'un arbre dans le matin." ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 22 septembre

La maison natale

La vieille maison où je suis néeDepuis que mes parents nous ont quittésJe n'ai cessé de l'habiterComme avant, tout est restéMeubles, objets si familiersDans la grande salle à mangeLa longue table de chêne ciréOù les pieds se reflètent sur le pavéLa pendule sur la cheminéeÉgrène les heures, les annéesAu rythme lancinant du tempsDepuis plus d'une génération attendElle est là très amicalementJe la regarde le coeur contentToi ma vieille tu n'as pas changéEt ton tic tac à l'air d'approuverMa façon de voir, de penserBien sûr il faut la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,