lundi 10 juin

Tes mains

J'aime tes mains qui me complètentCe que tes yeux m'ont raconté. Dans leur éloquence muette Elles ont plus de voluptéAux pointes de leurs phalangettesQue les jeux qui m'ont enchanté. La ferme prise de ta paumeEst, jointe au mot qui me sourit,Ce que la fleur donne en l'arômePour exalter le coloris ;C'est ta caresse qui m'embaumePar ton parfum que je chéris. Tes longues mains gardent en ellesLe pouvoir d'arpèges troublants :Harpe ou lyre, aux cordes desquellesJoindrais-tu la grâce au talent ?Jamais elles ne seront... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 04 décembre

Restons à la campagne

Aux voix qui vous diront la ville et ses merveilles,N'ouvrez pas votre coeur, paysans, mes amis !A l'appel des cités n'ouvrez pas vos oreilles,Elles donnent, hélas ! moins qu'elles n'ont promis... La cité pour son peuple en vain se dit féconde,Le pain de ses enfants est plus amer que doux.Sous un luxe qui ment, tel rit aux yeux du monde,Qui tout bas porte envie au dernier d'entre vous. Paisibles et contents, la tâche terminée,A votre cher foyer vous rentrez chaque soir.Combien de citadins, au bout de leur journée,Ne rapportent chez... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 01 avril

AVRIL

Avril,, l'honneur et des boisEt des mois ;Avril, la douce espéranceDes fruits qui, sous le cotonDu bouton,Nourrissent leur jeune enfance ;Avril, l'honneur des près verts?Jaunes, pers,Qui, d'une humeur bigarrée,Émaillent de mille fleursDe couleursLeur parure diaprée ;Avril, l'honneur des soupirsDes Zéphirs, Qui, sous le vent de leur aile,Dressent encore es forêtsDe doux rets,Pour ravir Flore la belle ;Avril, c'est ta douce mainQui du seinDe la nature desserreUne moisson de senteursEt de fleursEmbaumant l'air de la terre.Avril, la grâce... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 29 octobre

Nigra la Bohémienne

Pour écouter la vieille bohémienne,Fillettes, ne tardez pas à venirMettez sans peur votre main dans la mienne,Je vous dirai le passé, l'avenir,Ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! - Brunette gentille ! Je lis dans tes yeux :"Coeur ambitieux"Aimant ce qui brille !" - Toi ! dont le front fierRêve sacrifice,Voile de novice T'attend cet hiver. -Blondine ! ta vieSera sans bonheur,Il règne en ton coeurSerpent de l'envie. - Ma bergère, hélas !Tu seras princesseEt verras sans cesseTon peuple en combats. Nigra sait tout : son accent prophétiqueA... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 11 juin

La ronde au tour du monde

Si toutes les filles du monde voulaient s'adonner la main, Tout autour de la mer elles pourraient faire une ronde. Si tous les gars du monde voulaient bien êtr' marins,Ils f'raient avec leurs barques un joli pont sur l'onde. Alors on pourrait faire une ronde autour du monde,Si tous les gens du monde voulaient s'donner la main. Paul FORT
Posté par choupanenette à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 29 octobre

Une allée du Luxembourg

Elle a passé, la jeune filleVive et preste comme un oiseau :A la main une fleur qui brille,A la bouche un refrain nouveau. C'est peut-être la seule au mondeDont le coeur au mien répondrait,Qui venant dans ma nuit profondeD'un seul regard l'éclaircirait ! Mais non, - ma jeunesse est finie...Adieu, doux rayon qui m'as lui, -Parfum, jeune fille, harmonie...Le bonheur passait, - il a fui ! Gérard DE NERVAL
Posté par choupanenette à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 09 octobre

CYCLAMEN

Petite fleurette ignoréeQui fuyais tout regard humain,De ta retraite préféréeTu passas un jour dans ma main. Comme tu te cachais, sauvage,Te plaisant à me voir souffrir !Mais sous ton abri de feuillageTon parfum te fit découvrir. Oh ! quelle odeur suave et douce !Avec quel intime bonheurJe cueillis dans son lit de mousseTa frêle et ravissante fleur ! Mais n'ai-je pas été trop vite(On est égoïste parfois)En t'enlevant, pauvre petite,L'air pur de Salève et des bois, Le papillon, la mouche folleQui s'enivrait de ta beauté ?Ta feuille... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 03 décembre

Le vent est doux comme la main d'une femme

Le vent est doux comme la main d'une femmeLe vent du soir qui coule dans mes doigts ;L'oiseau bleu s'envole et voile sa voix,Les lys royaux s'effeuillent dans mon âme ; Au clavecin s'alanguissent les gammes,Le soleil est triste et les coeurs sont froids ;Le vent est doux comme une main de femme,Le vent du soir qui coule dans mes doigts. Je suis cet enfant que nul ne réclame,Qu'une dame pâle aimait autrefois ;Laissez le soleil mourir sur les toits,Dormir la mer plus calme, lame à lame...Le vent est doux comme la main d'une femme.
Posté par choupanenette à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,