mardi 29 novembre

Maison Provençale

Ces vers ont beau avoir été écrits et même imprimés à Aix-en-Provence, loin de nos milieux poétiques parisiens, ce sont de très beau vers, pleins d'art et pleins d'émotion, et tels que maint poète parisien devra les enviers à M. Gasquet. Conçus sous la double inspiration de Virgile et de la Provence, ils expriment harmonieusement le doux rêve d'un jeune coeur qui communie avec la nature, et s'efforce de mêler tout son être à la vie simple et forte de son sol natal. Qu'on lise, par exemple, ces quelques vers : Mon père a relevé la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 30 décembre

Heureux Noël

Où sont-ils mes "Noël", mes beaux "Noël" d'antan,Tous mes petits présents liés avec du rêve ?...Si le temps suit son vol, impavide sans trêve,Il me laisse pour lui, tout mon amour d'enfant. Tous mes voeux embaumés avec tous les accentsDu souvenir vivant d'une vie qui s'achève...Autour d'un beau sapin qui lui, prend la relève,Paré d'un gros secret qui le rend éloquent. Joyeux Noël à tous dans cette paix qui chante,Dans la joie d'une nuit qu'on sent ensorcelanteNouée de la faveur d'une écharpe du ciel, Dans... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 13 janvier

Le rêve de Marguerite

J'avance merveilleuse et abandonnéeen protégeant mes pasComme si j'étais noisette ou corps léger L'ombre ici est une seconde lumièrequi double tout ce que je voisAinsi l'ombre de la rose est une rose légère A présent le jour me quitte en me laissantses mains et ses pas de violettesdans un jardin- L'eau n'a pas de bruit Et je serais morte de faim dans ce lieu de lumière n'était la mangeoire d'un chevalpleine de bluets et de pain Georges SCHEHADE - Poète, dramaturge, d'origine libanaise.
Posté par choupanenette à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 14 décembre

L'effort

Je vous aime, gars des pays blonds, beaux conducteursDe hennissants et clairs et pesants attelages,Et vous, bûcherons roux des bois pleins de senteurs,Et toi, paysan frustre et vieux des blancs villages,Qui n'aimes que les champs et leurs humbles cheminsEt qui jettes la semence d'une ample mainD'abord en l'ai, droit devant toi, vers la lumière,Pour qu'elle en vive un peu, avant de choir en terre ; Et vous aussi, marins qui partez sur la merAvec un simple chant, la nuit, sous les étoiles,Quand se gonflent, aux vents atlantiques, les... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,