mercredi 28 juillet

La retraite

Le bien de la fortune est un bien périssable :Quand on bâtit sur elle, on bâtit sur le sable ;Plus on est élevé, plus on court de dangers :Les grands pins sont en butte aux coups de la tempête ;Et la rage des vents brise plutôt le faîteDes maisons de nos rois que les toits des bergers. O bienheureux celui qui peut de sa mémoireEffacer pour jamais ce vain espoir de gloire,Dont l'inutile soin traverse nos plaisirs,Et qui, loin, retiré de la foule importune,Vivant dans sa maison, content de sa fortune,A, selon son pouvoir, mesuré ses... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 08 juillet

Chanson

O bienheureux qui peut passer sa vieEntre les siens, franc de haine et d'envie,Parmi les champs, les forêts et les bois,Loin du tumulte et du bruit populaire,Et qui ne vend sa liberté pour plaireAux passions des princes et des rois.Il n'a souci d'une chose incertaine ;Il ne se paît d'une espérance vaine ;Nulle faveur ne le va décevant ;De cent fureurs il n'a l'âme embrasée,Et ne maudit sa jeunesse abusée,Quand il ne trouve à la fin que du vent.Il ne frémit, quand la mer courroucéeEnfle ses flots, contrairement pousséeDes vents émus,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 28 décembre

Les deux voyageurs

Le compère Thomas et son ami LubinAllaient à pied tous deux à la ville prochaine.Thomas trouve sur son cheminUne bourse de louis pleine ;Il l'empoche aussitôt. Lubin, d'un air content,Lui dit : "Pour nous la bonne aubaine !- Non, répond Thomas froidement,Pour nous n'est pas bien dit ; pour moi, c'est différent.Lubin ne souffle plus ; mais en quittant la plaine,Ils trouvent des voleurs cachés au bois voisin.Thomas tremblant, et non sans cause,Dit : "Nous sommes perdus ! - Non, lui répond Lubin,Nous n'est pas le vrai mot ; mais toi,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 23 novembre

Le temps des cerises

Quand nous en serons au temps des cerises,Et gai rossignol et merle moqueur     Seront tous en fête.Les belles auront la folie en têteEt les amoureux du soleil au coeur.Quand nous en serons au temps des cerises,Sifflera bien mieux le merle moqueur. Mais il est bien court le temps des cerises,Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant     Des pendants d'oreilles,Cerises d'amour aux robes pareillesTombant sous la feuille en gouttes de sang.Mais il est bien court le temps des cerises,Pendants corail qu'on... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,