vendredi 02 mai

Les tragiques

Si quelqu'un me reprend que mes vers échauffésNe sont rien que de meurtre et de sang étoffés,Qu'on n'y lit que fureur, que massacre, que rage,Qu'horreur, malheur, poison, trahison et carnage,Je lui réponds : Ami, ce mots que tu reprendsSont les vocables d'art de ce que j'entreprends ;Les flatteurs de l'amour ne chantent que leurs vices,Que vocables choisis à prendre les délices,Que miel, que ris, que jeux, amour et passe-temps,Une heureuse folie à consommer son temps.Ce siècle autre en ses moeurs demande un autre style.Cueillons des... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 01 novembre

Les forfanteries

Grands tueurs de lapins, cinq ou six hobereauxS'entretenaient de leur noblesse ;C'étaient de ces cadets qui sont les tyranneaux,Dont nature à son dam fait provigner l'espèce,Grugeant à petit bruit paysan malheureux,Qui murmure derrière, et tremble devant eux.Les susdits rodomonts, se coupant la parolePour s'encenser à tour de rôle,Se traitaient de barons, de comtes, de marquis.Aujourd'hui gentilhomme est un nom de bas prix, Bon pour ces champignons qu'une brume amenéeDes lac marécageux, un retour du printemps,Produit en matinée. ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 23 avril

Mère et Patrie

Les Allemands venaient d'envahir le village,Ivres de leur victoire, affamés de carnage,Et proférant tout haut des menaces de mortContre le paysan qui, des droits du plus fortOserait contester la puissance à cette heure.Aussi, réfugié dans son humble demeure,Se voyant un pour dix, que dis-je ? un contre cent,Le villageois croisait les bras en frémissant,Et le front soucieux, et le regard farouche,Recevait l'ennemi qui, l'injure à la bouche,Égorgeait ses agneaux et lui pillait ses biens...Ah ! quand pourrait-il donc les broyer, ces... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 16 mai

La fin d'un héros

Nous avions engagé la bataille à l'aurore,Et lorsque vint le soir, nous nous battions encore.Nous poussions en avant nos bataillons pressésEn marquant chaque pas du sang de nos blessés.Serrés en une chaîne étroitement nouée,Nous cherchions, mais en vain, à faire une trouée ;L'ennemi plus nombreux nous barrait le chemin.Qu'importe ! le front haut, nous bravions le destin.L'âme héroïque, fière, ardente, enthousiaste,Nous poursuivions sans trêve une lutte néfaste,Un contre cent, mais tous souriant à la mort ;Pas un ne se trompait sur... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,