mercredi 22 janvier

Hymne de l'enfant à son réveil (chanson)

Mon Dieu donne l'onde aux fontainesDonne la plume aux passereaux Et la laine aux petits agneaux,Et l'ombre et la rosée aux plaines.Donne aux malades la santé,Au mendiant le pain qu'il pleure,A l'orphelin une demeure,Au prisonnier la liberté. L'alouette a la graine amèreQue laisse envoler le glaneur ;Le passereau suit le vanneur,Et l'enfant s'attache à sa mère ;L'agneau broute le serpolet,La chèvre s'attache au cytise,La mouche au bord du vase puiseLes blanches gouttes de mon lait. Mets dans mon âme la justice,Sur mes lèvres la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 29 février

A une jeune grecque

Quand le soir, dans le kiosque, à l’ogive grillée,Qui laisse entrer la lune et la brise des mers,Tu t’assieds sur ta natte, à Palmyre émaillée,Où du moka brûlant fument les flots amers ;Quand ta main approchant de tes lèvres mi-closesLe tuyau de jasmin vêtu d’or effilé,Ta bouche, en aspirant le doux parfum des roses,Fais murmurer l’eau tiède au fond du narguilé ;Quand ton bras arrondi, comme l’anse de l’urne,Sur le coude appuyé soutient ton front charmant,Et qu’un reflet soudain, de ta lampe nocturne,Fais briller ton poignard des feux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 01 juillet

La chute du Rhin

C'était au premier feu de la naissante aurore :Le jour dans les vallons ne plongeait pas encore ;Mais, planant dans les airs sur ses pâles rayons,Ne touchait que le ciel et les crêtes des monts.Sur les obscurs sentiers de la forêt profonde,Au roulement lointain d'un tonnerre qui grondeJ'avançais ; de l'orage imitant le fracasLe tonnerre des eaux redouble à chaque pas.Déjà, comme battus par les coups d'un orage,Les arbres ébranlés secouaient leur feuillageEt les rochers, minés sur leurs vieux fondements,Épouvantaient mes yeux de leurs... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 07:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 25 novembre

La Terre Natale

Pourquoi le prononcer, ce nom de la patrie ?Dans son brillant exil mon coeur a frémi ;Il résonne de loin dans mon âme attendrie,Comme les pas connus ou la voix d'un ami. Montagnes que voilait le brouillard de l'automne,Vallons que tapissait le givre du matin,Saules dont l'émondeur effeuillait la couronne,Vieilles tours que le soir dorait dans le lointain ; Murs noircis par les ans, coteaux, sentier rapide,Fontaine où les pasteurs accroupis tour à tourAttendaient goutte à goutte une eau pure et limpide,Et, leur urne à la main,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 24 mars

La fenêtre de la maison paternelle

Autour du toit qui nous vit naîtreUn pampre étalait ses rameaux,Ses grains dorés, vers la fenêtre,Attiraient les petits oiseaux. Ma mère, étendant sa main blanche,Rapprochait les grappes de miel,Et ses enfants suçaient la branche,Qu'ils rendaient aux oiseaux du ciel. L'oiseau n'est plus, la mère est morte ;Le vieux cep languit jaunissant,L'herbe d'hiver croît sur la porte,Et moi, je pleure en y pensant. C'est pourquoi la vigne enlacéeAux mémoires de mon berceau,Porte à mon âme une pensée,Et doit ramper sur mon tombeau. Alphonse de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 19 janvier

Les oiseaux en hiver

Tant que durent les fleurs, tant que l'épi qu'on coupeLaisse tomber un grain sur les sillons jaunis,Tant que le rude hiver n'a pas gelé la coupeOù leurs pieds vont poser comme au bord de leurs nids. Ils remplissent le ciel de musique et de joie :La jeune fille embaume et verdit leur prison,L'enfant passe la main sur leur duvet de soie,Le vieillard les nourrit au seuil de sa maison. Mais, dans les mois d'hiver, quand la neige et le givreOnt remplacé la feuille et le fruit, où vont-ils ?Ont-ils cessé d'aimer ? ont-il cessé de vivre... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 30 novembre

D'une fleur sèche

D'une fleur sèche j'ai marqué la fin du livre.Je souffrais vainement de l'ivresse d'être lâche,D'être celui qui n'agit pas et qui s'afflige,Et dont l'or infécond dort enfoui dans l'âtre. Pour ma tristesse elle effleura sa mandolineOù les cordes mouraient aux doigts de sa main lasse,Et sur sa lèvre un lied erra, mélancolique,Dont elle attiédissait la neige des syllabes... La voix s'éloigne ; elle est de plus en plus lointaine.Les vagules d'argent du lied triste s'éteignent ;Sur la grève du crépuscule, elles se figent. Et dans la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,