lundi 12 août

Le renard et le paysan

Un vieux renard expert au métier de maraude,Hypocrite madré ne vivant que de fraude,Au retour du butin, nez à nez, par hasard,Rencontre un paysan - "Or çà ! maître Renard, Tu viens de me voler... Cette poule..."  -"Elle est morte,Et pour te le prouver, tu vois, je te l'apporte.Je l'ai vue en passant se jeter dans l'étang ;Ma pauvre soeur, hélas ! s'est noyée à l'instant.J'ai voulu vainement la sauver à la nage ;Il est bien malheureux de mourir à cet âge !"Ce disant, il avait des larmes dans la voix :Il pleurait et sous cape... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 14 mars

Gitanella

Cinq ans ; des cheveux noirs ; des dents qui sont des perles ;Un teint de bronze avec des reflets de vermeil.Tandis que ses cousins vont dénicher des merles,Demi-nue, elle attend le lever du soleil.Le collier de corail qui rougit sa peau biseEst quelque talisman aux secrètes vertus,On croit lire dans ses yeux, où se peint la surprise,Comme une vision de bonheurs attendus.Sans doute elle aperçoit déjà, chère mignonne,A l'horizon lointain où va poindre le jour,Le nuage qui forme une immense couronneEnveloppant le ciel de son vaste... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 28 janvier

Les moineaux et le boeuf

Deux tout petits moineaux à peine éclos de l'oeuf,Mais sentant tous les deux déjà pousser leurs ailes,Un matin, au mépris des craintes maternelles,S'échappèrent du nid. Pour eux tout était neufN'ayant jamais rien vu, tout leur semblait merveille."Regarde donc, Pierrot ! - Oh ! que c'est beau, Friquet !- N'est-ce point du raisin, là-bas sur la treille ?Maman le dit sucré. Sa couleur est vermeille.Nous en goûterons, hein ? Je risque le paquet !"Et les deux friponneaux de monter dans la vigne.Ils u firent ravage. "Ah ! Friquet, qu'ai-je... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 23 mars

La boue

Marchant dans un sillon creusé par une roue,Un homme patautgeait lourdement dans la boue,Et maudissant la fange, il criait : "Saleté !Si l'on te foule aux pieds, tu l'as bien mérité !"Le lendemain l'amène à cette même placePar un temps sec et chaud. Il voit comme une glaceBriller l'ornière et dit : "Peste ! quel changement !Crotte hier, or aujourd'hui ! Ma foi, mon compliment !Je t'avais méprisée, excuse mon langage,J'eus tort, je fais amende et je te rends hommage,Car je sais que tu dois ton éclat au soleil."Cet homme aux gens de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 13 mars

Le vieux chien

Le vieux chien, pelé, maigre et borgne, un pauvre hère,Toujours sans pain, sans gîte et vivant de misère,Errait à travers champs en quête de quelque os,N'ayant dès le matin eu chère ni repos.La nuit venait ; de porte en porte, famélique,Il allait, suppliant, et pour toute réplique,On le chassait : "Va-t-en ! Oh ! l'affreux animal !"Il s'éloignait, hélas ! ne songeant point à mal !Et dans son oeil unique où brillait une larme,Se lisait sa douleur. Or, voilà qu'un vacarmeS'élève. On lui court sus. L'un brandit un bâton,L'autre une... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 21 février

Le loup et le lapin

Jean Lapin trottinait, broutant dans la clairière,Quand d’aventure, il rencontre un grand loup,Hâve, hargneux, tout prêt à faire un mauvais coup,Et Jeannot aussitôt s’assied sur son derrière :- « Tu feras mieux, dit-il, de vivre à ma manièreD’un peu d’herbe et de thym, d’une feuille de chou,Au lieu de te plaire au carnage ;Ami, prends ce parti, crois-moi, c’est le plus sage. »L’autre répond : - « Petit végétarien,Tes beaux sermons ne me servent de rien :J’ai faim, je ne puis pas attendre ;Ta chair me plaît, elle me paraît tendre... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 25 novembre

Le chat et les deux souris

LE CHATOh ! la gentille créature !Viens, donc petite, approche-toi,Je veux voir de près ta fourrure,Tu n’as rien à craindre de moi. LA SOURISN’y va pas, mon enfant, prends garde ! LE CHATViens donc, je ne suis pas méchant ! LA PETITE SOURISDe quel œil doux il me regarde LE CHATVois cette noix cueillie au champ ;Elle est fraîche, elle est toute tendre.Tiens, prends-la. LA PETITE SOURIS               Je ne puis l’entendreSans me sentir au fond du cœurTout... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 27 octobre

L'écume de la mer

Sous ses répétés le fouet de la tempêteCingle les flots avec fureur,Et l’écume orgueilleuse, empanachant leur crête,Les apostrophes de hauteur :« Voyez, je tiens sous moi l’empire de Neptune,Ce qu’il a de plus précieux,Paillettes d’or, coraux, tous ses biens de fortune.Je suis la rivale des dieux :A Vénus Astarté j’ai donné la naissance.Reine des océans amers,Tantôt jusqu’au-delà des astres je m’élance,Tantôt je m’abîme aux enfers.Je comble de joyaux l’inconstante AmphitriteEt rends tout l’Olympe jaloux.Cessez, ô flots grondants, tout... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 27 octobre

L'écume de la mer

Sous ses répétés le fouet de la tempêteCingle les flots avec fureur,Et l’écume orgueilleuse, empanachant leur crête,Les apostrophes de hauteur :« Voyez, je tiens sous moi l’empire de Neptune,Ce qu’il a de plus précieux,Paillettes d’or, coraux, tous ses biens de fortune.Je suis la rivale des dieux :A Vénus Astarté j’ai donné la naissance.Reine des océans amers,Tantôt jusqu’au-delà des astres je m’élance,Tantôt je m’abîme aux enfers.Je comble de joyaux l’inconstante AmphitriteEt rends tout l’Olympe jaloux.Cessez, ô flots grondants, tout... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 19 septembre

Le cheval, le cerf et l'homme

Jadis les Himériens choisirent PhalarisPour leur donner des lois comme leur chef suprême.Les peuples en tous temps se sont conduits de même,Ce que faisait Himère on l’a fait à Paris.Toujours à quelque joug l’homme veut se soumettre,Et, sitôt affranchi, vite on réclame un maître.Phalaris, élu chef, rêva d’être tyran.Pareil fait de nos jours se reproduit encore :Tel monarque, s’il n’a tous les pouvoirs, les prend.Par bonheur un poète appelé Stésichore,Après d’autres discours tenus aux Himériens,Pour leur ouvrir les yeux leur conta cette... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,