mercredi 13 avril

Nocturne

Il n'est pas une étoile aux ténèbres du ciel,Tous les feux sont éteints sur la prochaine rive :Ta lampe seule brille à cette heure tardive,Aucun regard ne veut répondre à son appel. Nulle autre vie, en cette universelle absence,Ne peut distraire ton amour de ses regrets :Sur la vitre la pluie où vivent des secrets,Célèbre dans son chant la fête du silence. Jean Pourtal de Ladevèze 

lundi 25 novembre

Sonnet

L'inhumaine beauté du trop lucide hiverContraint le paysage à cette ligne austèreEt de vains ornements a dépouillé la terre :Avare pureté du gel et du ciel clair. Contemple la rigueur de ce monde désert,La dureté de ses contours que rien n'altère,Architecture harmonieuse et planétaireOù s'ordonna sans l'homme un secret univers. Poète au coeur blessé que harcèlent les rêvesComme les flots roulant sur le sable des grèves,Fuis le facile appas des gloires de l'été ; Descends aux profondeurs de ton âme immortelleOù règnent le silence et... [Lire la suite]