mercredi 13 avril

Nocturne

Il n'est pas une étoile aux ténèbres du ciel,Tous les feux sont éteints sur la prochaine rive :Ta lampe seule brille à cette heure tardive,Aucun regard ne veut répondre à son appel. Nulle autre vie, en cette universelle absence,Ne peut distraire ton amour de ses regrets :Sur la vitre la pluie où vivent des secrets,Célèbre dans son chant la fête du silence. Jean Pourtal de Ladevèze 

mardi 03 avril

L'Etoile

Petit poème en proseL’ouragan s’était déchaîné pendant le jour, la pluie avait attristé la terre et, le soir, la voûte du ciel avait gardé sa mante grise de brouillards ; en la nuit lugubre, pas une étoile ne brillait et les rues de la ville semblaient être plongées dans un deuil inattendu.Dans son berceau léger, petit Paul, gentil garçonnet de huit ans, était bien malade ; il ne dormait pas, et les larmes obscurcissaient ses beaux yeux, malgré les consolantes paroles de sa mère :- O maman, disait-il, pourquoi donc, à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 21 septembre

Les étoiles

Si telle étoile est rose et si telle autre est blanche,Si cette troisième est lilas,Si cette quatrième a des tons de pervenche,Ou bien de rutilants éclats ; Si l'une a dix anneaux, si l'autre a vingt planètes,Et si certaines en ont cent,Si telle se dédouble à travers les lunettesDe l'astronome pâlissant, En deux soleils jumeaux, l'un vert et l'autre rouge,Comme le maillot d'Arlequin ;Si tel globe superbe est visible à Montrouge,Tel globe minime à Pékin ;Si l'un est près, si l'autre est loin, si l'un va viteComme un adolescent... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 07 mai

Apparition

La lune s'attristait. Des séraphins en pleursRêvant l'archet aux doigts, dans le calme des fleursVaporeuses, tiraient de mourantes violesDe blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.C'était le jour béni de ton premier baiser.Ma songerie, aimant à me martyriser,S'enivrait savamment du parfum de tristesseQue même sans regret et sans déboire laisse La cueillaison d'un rêve au coeur qui l'a cueilli.J'errai donc, l'oeil rivé sur le pavé vieilli,Quand, avec du soleil aux cheveux, dans la rueEt dans le soir, tu m'es en riant... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 20:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 22 avril

Où vas-tu voyageur ?

Où vas-tu voyageur qui raisonne et qui prie ?Homme, dans ton scaphandre de carrosserie,Toi qui domptes la  route et fermes les saisons ?Que cueilles-tu par-delà le mur bleu du son ?Fatigué des Caucases et des Pyrénées,Vas-tu vers la Grande Ourse de ta destinée ?Tes regards, au-delà des terrestres décors,Habitent-ils dans les constellations d'or ?Me voici revenu de cette étoile éteinteDont j'ai vu s'éclairer l'agonisante étreinte.Ainsi des mondes ont effacé par milliersDes divergences d'hommes ou de fourmiliersDeux par deux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 09 février

A une étoile

Pâle étoile du soir, messagère lointaine,Dont le front sort brillant des voiles du couchant,De ton palais d'azur, au sein du firmament,       Que regardes-tu dans la plaine ?La tempête s'éloigne, et les vents sont calmés,La forêt qui gémit pleure sur la bruyère.Le phalène doré, dans sa course légère,       Traverse les près embaumés.    Que cherches-tu sur la terre endormie ?Mais déjà sur les monts je te vois t'abaisser ;Tu fuis en souriant, mélancolique amie,Et ton tremblant regard... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 01 août

Le Gué - Chanson de Jadis

Vous souvient-il, belle cousine,De notre course dans le bois ?La maison était bien voisine,Mais, perdus, étant aux abois,En vain nous cherchions une sente.Au ciel la lune était absente,Pas une étoile, il faisait noir,Et nous errâmes tout le soir. Quand au gué nous nous rencontrâmes,Ah ! cousine, pour vous j'eus peur !Pied à pied dans l'eau nous entrâmes,J'entendais battre votre coeur.Pourtant vous étiez si courageuse,Mais la nuit vous rendait songeuse.Pas une étoile, il faisait noir,Et nous errâmes tout le soir. Je parlais, je... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 20 juillet

Le bouton d'or

Toi qui brilles de loin comme une étoile filante,Fleurs des bois, que tu plais à mon âme souffrante !Ton regard est si beau, si perlé de fraîcheur,Que ta vue est pour moi un rayon de bonheur ;Avec le fier bleuet ta beauté rivalise,Mais tu dis plus que lui dans ta simple franchise !Ornement de nos près, emblème gracieux,On voit dans ton oeil d'or comme un reflet des cieux. Quand avril nous revient avec les pâquerettes,Le chant du rossignol, les gentilles fauvettes,Quand tout rit ici-bas et que Phébus vainqueurRéjouit les humains de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 17 avril

Le rayon de lune

C'est le pinceau de lumière du poèteQui surprend le baiser tendre de deux amantsC'est le témoin de leur doux tête à tête,C'est le confident nocturne de leurs serments. Il tient en éveil la fauvette qui couveEt qui tressaille dès le moindre bruit furtif.Il apaise les frayeurs qu'elle éprouveEt il rassure ce pauvre oiseau craintif. C'est le projecteur braqué sur le soliste,Le torrent vif qui donne la sérénadeAux herbes folles, autour de la cascade. Il éclaire la scène pour les artistes,Pour la rose qui éclot, qui perd ses voilesEt... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 18 octobre

L'Etoile Polaire

Il est minuit. Le ciel rayonne en myriadesD'étoiles au feu transparent.A son bandeau royal scintillent les Pléiades.Et resplendit l'Aldebaran.Mon regard a suivi leur course circulaireSans s'éblouir de leur beauté ;Mais arrivé soudain à l'Etoile Polaire, Mon oeil errant s'est arrêté. Douce opale du ciel, que ta lueur charmanteConsole après les pleurs du jour !Blanche vierge du ciel ! que ton regard m'aimante,Et qu'il m'attire avec amour !Sur les enfants du Nord, les ténèbres farouchesVersent, hélas ! de longs ennuis...Toi qui veilles... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,