mercredi 01 octobre

Grand'Mère cheveux gris

Raconter aujourd'hui car il me vient l'envieGrand'mère cheveux gris au passé d'enfant sagePour sauver de l'oubli l'étoile de sa vie.Je le sens, je vieillis me hantent les images ! Sous son chapeau de paille aux bords larges et tressésD'où s'échappe parfois une mèche insoumise,Luttant contre le temps à petits pas pressésDe tous ces jours qui fuient... reste la surprise. Ses mains déformés par tant d'années d'ouvrageSes mains qui ont gardé, souvenir de marmotsMouvement de berceau, le tremblement de l'âgeContinuent de vibrer au rythme... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 17 juillet

Si l'on songe...

Si l'on songe à tout ce qu'on fitAvec élan, souci, courage :A ce perpétuel défiTendu vers les humains orages ; Aux peines mesquines aussi, Dont la finesse déconcerte,Et qui font le sort imprécis ;- Si l'on songe à ce coeur d'ascèteQu'on eut, à ce coeur charpentéPour traverser l'éternité, Et que de cela rien ne reste,Nul signe, nulle ombre, nul geste,Et que le corps cesse d'aimer, - O noblesse des yeux fermésDans le fond des tombes agrestes ! Anna de NOAILLES
Posté par choupanenette à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 12 mars

Rêves ambitieux

Si j'avais un arpent de sol, mont, val ou plaine,Avec un filet d'eau, torrent, source ou ruisseau,J'y planterais un arbre, olivier, saule ou frêne,J'y bâtirais un toit, chaume, tuile ou roseau. Sur mon arbre, un doux nid, gramen, duvet ou laine,Retiendrait un chanteur, pinson, merle ou moineau ;Sous mon toit un doux lit, hamac, natte ou berceauRetiendrait une enfant, blonde, brune ou châtaine. Je ne veux qu'un arpent : pour le mesurer mieux,Je dirais à l'enfant la plus belle à mes yeux :"Tiens-toi debout devant le soleil qui se lève... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 20 février

Il est venu...

Il est venu du plus secret de mon attente Un mot de tous les jours, simple comme un baiser,Distrait comme la joie, une syllabe erranteOù ne pèse jamais le sens le plus léger. Elle a pourtant levé du fond de la mémoireLes songes engloutis dans les zones de paix,Ensemble retenus, et dont la lente histoireMêle une autre jeunesse aux rêves que j'aimais. De l'étrange repos où s'accomplit peut-êtreLe meilleur des destins perdus en notre nuit,Un souffle a délié ce que devaient soumettreLes charmes souverains du temps et de l'oubli ; ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 03 janvier

Voeu

Oh ! pourvoir revenir sur la route finie,La reprendre au début, avec de vierges pas ;Retrouver, un seul jour, ta puissance bannieO candeur ! pur levain des songes d'ici-bas. A nouveau, posséder une âme de lumière,Un coeur bercé d'avril et de rose chanson ;De jeunes bras tendus vers l'ivresse première.D'un royal univers épouser le frisson. Être l'humain bourgeon qui frémit sur sa tigeQuand le souffle d'Eros, sur lui, vient se poser...Et chanceler encor du radieux vertigeNé de l'extase d'Eve à son premier baiser. Pétrir à pleines... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 04 décembre

Retour Aixois

Qu'a-t-elle fait de mes fantômesLa chère ville d'autrefoisOù j'aimais, dans mes bleus royaumes,Ces mille fontaines dont m'eau meRavissait par ses mille vois ? Le décor est toujours le même.Pleur qui se brise dans la nuit,La vasque fait le même bruit.C'est toujours la belle Aix que j'aime,Où le souvenir me conduit. Mais, coquille vide à l'oreille,J'ai beau chercher l'écho confusDes bonheurs d'une aube vermeille,L'ancien miroir ne me rend plusQue l'ombre de mes temps perdus... Michel est mort, l'hôtel est morne,Provence ! où nous... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 19 novembre

Bruyère

Ton regard s'en allant vers les coteaux lointainsOù le soleil du soir épanchait sa lumière, Ton cou souple ombragé par tes cheveux châtainsEt contre tes genoux ce rameau de bruyère ; A nos pieds le ruban sinueux, large et clairQue déroulait un fleuve au calme des prairies,Et le svelte frisson des peupliers dans l'air Et les toits roux luisant comme des poteries ; Et puis sur le changeant mystère de tes yeuxCes deux oiseaux posés qui semblaient presqu'un rêveEt qui n'étaitent que des baisers silencieuxOù mon désir puisait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 21 octobre

Odeur

Une lune de provinceLuit, ronde, au milieu des toits.Il souffle un vent lisse et minceQui fleure la nuit des bois. Parfum de la forêt neuve,Viens encore m'enivrer,Ou viens, car ma vie est veuve,M'aider plutôt à pleurer. A pleurer, fine odeur forte,A pleurer dans le printempsMa jeunesse à jamais morte,Odeur qui n'a pas vingt ans ! Fernand GREGH
Posté par choupanenette à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 15 septembre

Effeuille sur l'eau triste...

Effeuille, sur l'eau triste où ton rêve se mire,La fleur des souvenirs que l'amour t'a laissés.Revois vos fronts unis, vos bras entrelacés ;Ne ferme pas ton âme au cri qui la déchire. Que le goût du tilleul et le parfum du buis,Le sourire pâli d'une antique statue,Te rendent dans le son de la voix qui s'est tueLa divine fraîcheur de tes printemps enfuis ! Mais, effeuillant trop fort un souvenir trop tendre,Prends garde de troubler en sa sérénité,Par le frisson furtif d'un émoi suscité,L'eau morte du passé qui ne veut plus... [Lire la suite]
vendredi 07 juin

Je relis votre lettre

Je relis votre lettre. Une effluve de conte,Un parfum de mystère à l'ombre de ces motsMe grisent lentement d'une ivresse qui monteComme au printemps la sève aux fibres des rameaux. Des lutins ont fleuri la mauve bruyère.Dans la nuit qui s'entr'ouvre est venu se poserAvec le bel espoir, sur mon âme en prière,Ineffable caresse, un rayon du baiser. Tout un bonheur neigeux s'effeuille, s'éparpilleSur le souffle envolé d'une étoile d'argent.Je cherche quel sourire éclaire la charmilleComme un réveil d'avril des brumes émergeant... J'ai... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,