jeudi 28 novembre

Paysage Audois

Les collines alentour ceignent le village.Les vignobles audacieux montent à l'assaut.Un grand calme est sur nous, sur tous les monts sauvages.Au creux du vallon, il y a le gai ruisseau. Autour de nous, la pesante solitudeLa nature sauvage est bien loin de tout,Et ce pays audois, à la fois beau et rude,Me fascine. Voyez toutes ces fleurs partout. Saint-Jean-de- Barrou, août 1971
Posté par choupanenette à 09:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 25 novembre

Sonnet

L'inhumaine beauté du trop lucide hiverContraint le paysage à cette ligne austèreEt de vains ornements a dépouillé la terre :Avare pureté du gel et du ciel clair. Contemple la rigueur de ce monde désert,La dureté de ses contours que rien n'altère,Architecture harmonieuse et planétaireOù s'ordonna sans l'homme un secret univers. Poète au coeur blessé que harcèlent les rêvesComme les flots roulant sur le sable des grèves,Fuis le facile appas des gloires de l'été ; Descends aux profondeurs de ton âme immortelleOù règnent le silence et... [Lire la suite]
vendredi 22 novembre

Attente

J'ai vécu sans le savoir,Comme l'herbe pousse...Le matin, le jour, le soirTournaient sur la mousse. Les ans ont fui sous mes yeuxComme à tire-d'ailesD'un bout à l'autre des cieuxFuient les hirondelles... Mais voici que j'ai soudainUne fleur éclose.J'ai peu des doigts qui demainCueilleront ma rose, Demain, demain, quand l'AmourAu brusque visageS'abattra comme un vautourSur mon coeur sauvage... Quand mes veines l'entendrontSur la route gaie,Je me cacherai le frontDerrière une haie. Quand mes cheveux sentirontAccourir ma fièvre,Je... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 19 novembre

Bruyère

Ton regard s'en allant vers les coteaux lointainsOù le soleil du soir épanchait sa lumière, Ton cou souple ombragé par tes cheveux châtainsEt contre tes genoux ce rameau de bruyère ; A nos pieds le ruban sinueux, large et clairQue déroulait un fleuve au calme des prairies,Et le svelte frisson des peupliers dans l'air Et les toits roux luisant comme des poteries ; Et puis sur le changeant mystère de tes yeuxCes deux oiseaux posés qui semblaient presqu'un rêveEt qui n'étaitent que des baisers silencieuxOù mon désir puisait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 14 novembre

Une violette

Si peu de chose dans la main,Cette dentelle, une fumée,Garde encore l'âme embauméeDe la fleur d'un ancien chemin. Dans l'oubli d'un tiroir fermé,Relique d'un amour lointain,Quelle ombre a transparu soudainSous l'entrelac d'une ramée ? Ourdi d'un semblable fuseau,O rêveur, contemple l'ouvrageDe la fileuse au noir ciseau : Ce fragile et léger réseauN'a pas retenu le visageQu'un instant il avait enclos. Emile HENRIOT
Posté par choupanenette à 15:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 05 novembre

La revanche du corbeau

Maître Corbeau, qui n'est pas bête,Disait, en ce grattant la tête :"Il a raison !Je me conduis comme un oison.L'amour-propre, quelle faiblesse !Mais quoi !Ce maître escroc, professeur de sagesse, Est-il au fond, plus fort que moi ?..."Et d'un saut me voilà par terreQui s'en vient, d'un air débonnaire,Se poser auprès du vaurien."Ce fromage, ami, ne vaut rien !Que n'avais-je un Chester, au lieu de cette bonde !Mais le plus beau chanteur du mondeNe peut donner que ce qu'il a !Pourtant, vos compliments valaient mieux que cela !Car... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 01 novembre

Les forfanteries

Grands tueurs de lapins, cinq ou six hobereauxS'entretenaient de leur noblesse ;C'étaient de ces cadets qui sont les tyranneaux,Dont nature à son dam fait provigner l'espèce,Grugeant à petit bruit paysan malheureux,Qui murmure derrière, et tremble devant eux.Les susdits rodomonts, se coupant la parolePour s'encenser à tour de rôle,Se traitaient de barons, de comtes, de marquis.Aujourd'hui gentilhomme est un nom de bas prix, Bon pour ces champignons qu'une brume amenéeDes lac marécageux, un retour du printemps,Produit en matinée. ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 27 octobre

L'Automne

C'est l'automne ; les hirondelles,Craignant la rigueur des frimas,Un jour ont déployé leurs ailesPour aller sous d'autres climats. Quelques feuilles tombent à terre,Mais sur l'arbre il en reste encor,Et les branches, vertes naguère,Sont maintenant des rameaux d'or. Mais, hélas ! ces feuilles doréesSur le sol tomberont encor,Alors les branches déparéesRessembleront à du bois mort. Les oiseaux qui, pleins d'allégresse,Chantaient en été dans les bois,Remplis aujourd'hui de tristesse,Ne font plus entendre leurs voix. Et qu'il est... [Lire la suite]
lundi 21 octobre

Odeur

Une lune de provinceLuit, ronde, au milieu des toits.Il souffle un vent lisse et minceQui fleure la nuit des bois. Parfum de la forêt neuve,Viens encore m'enivrer,Ou viens, car ma vie est veuve,M'aider plutôt à pleurer. A pleurer, fine odeur forte,A pleurer dans le printempsMa jeunesse à jamais morte,Odeur qui n'a pas vingt ans ! Fernand GREGH
Posté par choupanenette à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 18 octobre

Impôts... pulaires ! Dans cent ans d'ici, tout sera imposé.

Depuis cent ans, Monsieur Jaurès,Ayant rendu âme et parole,Ne pouvait pus faire florèsAvec l'humité frivole ;Clémenceau était - inguéri -Dans l'autre monde, un pur esprit ;Malgré toutes ses ordonnances,Lépine lui-même était mort...Pourtant Monsieur Caillaux encorÉtait ministre des Finances La tête pleine de projets,Dès qu'Avril chantait dans les branches,Sur son cent trente-septième budget,Il penchait sa moustache blanche ;Et chaque fois, brave et dispos,Il trouvait de nouveaux impôtsDans le tréfonds de sa cervelle,Et, pour combler... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,