dimanche 05 janvier

Pareil à ce flamant...

Pareil à ce flamant aux immuables posesDont la volonté dresse au-dessus des marais,Sans l'agiter d'un souffle et la tacher jamaisSon corps impollué sur ses deux pattes roses, Le sage en s'élevant garde les pieds au sol.Mais comme le flamant ayant la certitudeQu'il donnera de l'aile un jour aux altitudes, Il tient son âme haute et prête pour l'envol. Ernest PREVOST
Posté par choupanenette à 11:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 03 janvier

Voeu

Oh ! pourvoir revenir sur la route finie,La reprendre au début, avec de vierges pas ;Retrouver, un seul jour, ta puissance bannieO candeur ! pur levain des songes d'ici-bas. A nouveau, posséder une âme de lumière,Un coeur bercé d'avril et de rose chanson ;De jeunes bras tendus vers l'ivresse première.D'un royal univers épouser le frisson. Être l'humain bourgeon qui frémit sur sa tigeQuand le souffle d'Eros, sur lui, vient se poser...Et chanceler encor du radieux vertigeNé de l'extase d'Eve à son premier baiser. Pétrir à pleines... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 01 janvier

La fée qui court

- "Madame la fée, où donc courez-vousSi vite, si vite ?"- "La terre est un monde de fous ;Ma foi, dit-elle, je la quitte !Je n'y revins pas depuis trois cents ans,Et tout ce que j'y vois m'étonne ;Car j'offre à chacun mes plus beaux présents,Sans pouvoir contenter personne !"- "Bah ! qu'aviez-vous donc apporté ?"- "Le courage aux garçons, aux filles la beauté,Aux vieillards la sagesse...Passez votre chemin, répondent-ils sans cesse..."- "Et que voudraient-ils ?" - "La richesse !Ils veulent de l'argent, de l'or...Justement je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 29 décembre

Le miroir

Debout, surgie et nue encoreDevant le miroir et le feu,Tes deux bras en anses d'amphoreQuand tu rattaches tes cheveux, Et, que te courbant, tu soulignesLa ligne parfaite d'un dosDont le modelé serait digne Du plus dur marbre et du ciseau ; Ou bien que tirant sur ta jambeCe bas qui fait plus blanche encorCette hanche où l'âtre flambePromène une caresse d'or, Quelle ardeur nouvelle me troubleD'un nouveau désir rallumé ?- Ah ? dans ce miroir c'est ton double Que je voudrais encore aimer ! Emile HENRIOT    ... [Lire la suite]
mardi 24 décembre

Noël

Coupez le gui ! Coupez le houx !Feuillage vert, feuillage roux !      Mariez les branches !Perles rouges et perles blanches ;Coupez le gui ! Coupez le houx !C'est la Noël ! Fleurissez-vous ! Courez à la forêt prochaine,Courez à l'enclos des fermiers :Coupez le gui sur le grand chêne,Coupez le gui sur les pommiers ! Coupez le houx le long des haiesQui bordent le chemin des bois :Coupez le houx sous les futaies,Où sont nos vieux temples gaulois ! Chassez les grives et les merles,Chassez la mésange au dos bleuDu gui... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 19 décembre

Roland à Roncevaux

Le noble Charles, roi des Francs,Avait passé monts et torrents.Restait l'arrière-garde,Ayant pour chef Roland le preuxVoilà qu'il se hasardeAu fond d'un val bien ténébreux. Hélas ! le traître GanelonA fait garder ce noir vallon ;Car dans une armée immenseSoudain descend des pics voisins.La lutte à mort commence,Aux cris stridents des Sarrazins... Blessé trois fois, sire OlivierDit à Roland : "Beau chevalier,Là-bas est Charlemagne.Sonnez vers lui, sonnez du cor,Sonnez par la montagne !"Le bon Rolant dit : "Pas encor." Enfin, percé... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 16 décembre

Le bouc

Je gage mon grand bouc, qui par mont et par plaineConduit seul un troupeau comme un grand capitaineIl est fort et hardi, corpulent et puissant,Brusque, prompt, éveillé, sautant et bondissant,Qui gratte, en se jouant, de l'ergot de derrière(Regardant les passants) sa barbe mentonnièreIl a le front sévère et le pas mesuré,La contenance fière et l'oeil bien assuré ;Il ne doute les loups, tant soient-ils redoutables,Ni les mâtins armés de colliers effroyables,Mais, planté sur le haut d'un rocher épineux,Les regarde passer et si se moque... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 04 décembre

Retour Aixois

Qu'a-t-elle fait de mes fantômesLa chère ville d'autrefoisOù j'aimais, dans mes bleus royaumes,Ces mille fontaines dont m'eau meRavissait par ses mille vois ? Le décor est toujours le même.Pleur qui se brise dans la nuit,La vasque fait le même bruit.C'est toujours la belle Aix que j'aime,Où le souvenir me conduit. Mais, coquille vide à l'oreille,J'ai beau chercher l'écho confusDes bonheurs d'une aube vermeille,L'ancien miroir ne me rend plusQue l'ombre de mes temps perdus... Michel est mort, l'hôtel est morne,Provence ! où nous... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 01 décembre

L'Obole

Aux premiers temps naïfs de Hadès et de Rhée,Où l'on portait les morts sur les bûchers païens,Pour fléchir le passeur des Champs Elyséens,On déposait de l'or entre leurs dents serrées. Mais depuis qu'a parlé l'Apôtre aux yeux d'azur,Aux lèvres de tous ceux qu'apaise son image,D'autres mains ont tendu, pour l'ultime voyage,Le viatique blanc, pétri de froment pur. Pieux celui qui fit et l'une et l'autre obole !Heureux l'agonisant, qui crut braver, jadis,Ou Charon, aux Enfers, ou Pierre, au Paradis,Pour un peu de métal, ou de pain, -... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,