lundi 02 novembre

Ballade des pendus

Sur ses larges bras étendus,La forêt où s'éveille Flore,A des chapelets de pendusQue le matin caresse et dore.Ce bois sombre, où le chêne arboreDes grappes de fruits inouïsMême chez le Turc et le More,C'est le verger du roi Louis. Tous ces pauvres gens morfondusRoulant des pensers qu'on ignore,Dans les tourbillons éperdusVoltigent, palpitants encore.Le soleil levant les dévore.Regardez-les, cieux éblouis,Danser dans les feux de l'aurore.C'est le verger du roi Louis. Ces pendus, du diable entendus,Appellent des pendus... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 27 octobre

Le buffet

C'est un large buffet sculpté ; le chêne sombreTrès vieux, à pris cet air si bon des vieilles gens ;Le buffet est ouvert et verse de son ombre,Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants. Tout plein, d'un fouillis de vieilles vielleries,De linges odorants et jaunes, de chiffonsDe femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,De fichus de grand'mère où sont peints des griffons. C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèchesDe cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches,Dont le parfum se mêle à des parfums... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 21 octobre

A ma quenouille

Quenouille mon souci, je vous promets et jureDe vous aimer toujours et jamais ne changerVotre honneur domestic pour un bien étrangerQui erre inconstamment et fort peu de temps dure. Vous ayant au côté, je suis beaucoup plus sûreQue si encre et papier se venaient arrangerTout à l'entour de moi, car, pour me revenger,Vous pouvez bien plutôt repousser une injure, Mais, quenouille ma mie, il ne faut pas, pourtant,Que pour vous estimer et pour vous aimer tant,Je délaisse du tout cette honnête coutume D'écrire quelquefois : en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 16 octobre

La veillée

Nous sommes là, ce soir, paisibles sous la lampe.Mon père lit, sa main pâme contre sa tempe ;Mon frère est accoudé, les yeux ailleurs, auprès De ma mère qui brode avec des doigts distraitsOù luit le reflet lent du foyer sur ses bagues,Parfois le chien, perdu dans ses beaux songes vagues,Étire de paresse et d'aise son flanc creux ;Et je rêve, parmi le grand silence, heureux.Nous sommes là, ce soir d'hiver, humble famille,Écoutant à l'horloge indécise qui brilleDans l'ombre, palpiter les instants fugitifs,Groupés devant le feu, comme... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 14 octobre

Les boeufs et le loup

L'été, lorsque du ciel tombe enfin la nuit fraîche,Les bestiaux, tout le jour retenue dans la crèche,Vont errer librement : au pied des verts coteaux,Ils suivent pas à pas les longs détours des eaux,S'étendent dans les près, ou dans la vapeur bruneHennissent bruyamment aux rayons de la lune.Alors, de sa tanière, attiré par leurs voix,Les yeux en feu, le loup, comme un trait sort du bois,Tue un jeune poulain, étrangle une génisse.Mais, avant que sur eux l'animal bondisse,Souvent tout le troupeau se rassemble, et les boeufs,Les cornes... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 12 octobre

La vendange

Hier on cueillait à l'arbre une dernière pêche ;Et ce matin voici, dans l'aube épaisse et fraîche,L'automne qui blanchit sur les coteaux voisins.Un fin givre a ridé la pourpre des raisins.Là-bas, voyez-vous poindre, au bas de la montée,Les ceps aux feuilles d'or dans la brume argentée ?L'horizon s'éclaircit en de vagues rougeurs,Et le soleil levant conduit les vendangeurs.Avec des cris joyeux ils entrent dans la vigne ;Chacun, dans le sillon que le maître désigne,Serpe en main, sous le cep a posé son panier.Honte à qui reste en route... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 09 octobre

Le nécessaire de toilette d'un "fringant"

La coquille d'un limaçonPour bien lisser une rotonde,Une carte entière du monde,Des gants neufs de peau de sourisUn once de poudre d'iris,Des préceptes pour la grimaceUne grosse trompe de chasse,Un papier tout plein de rubans,Et les deux manches d'un gaban ;Un compas pour l'astrologie,Plusieurs figures de magie,Un chapeau gris, quatre boutons,La rognure de testons,Un fer pour friser la moustache,Des gaufres, un peigne, un panache,Dont il se pare quelquefois,Allant à la maison du roi. BERTHELOT  
Posté par choupanenette à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 08 octobre

URGENT : un cheval à sauver

Urgent : un cheval à sauver, vous pouvez y contribuer en cliquant sur le lien ci-dessous, on ne vous demande qu'un clic de souris, alors SVP un petit geste d'amour. Merci.PS : n'hésitez pas à transmettre à vos connaissances. http://www.actuanimaux.com/nous_soutenir.php Un clic de souris par jour pour sauver des animaux, défendre des causes animales, comme la corrida par exemple. Alors mettez ce lien dans vos favoris.
Posté par choupanenette à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 06 octobre

Le retour

Nous parlions de tempêtes, de naufrages,Et de la vie du marin,Balloté entre le ciel et l'eau,Entre l'angoisse et la joie. Nous parlions de rivages lointains,Dans le Sud et dans le Nord,Et des peuple étranges qui vivent là-bas,Et de leurs coutumes bizarres. Sur le Gange, où tout est lumière et parfum,Fleurissent des arbres géants,Et de beaux hommes silencieuxSe prosternent devant des fleurs de lotus. En Laponie, les gens sont crasseux, petits,Avec des têtes écrasées et des bouches énormes.Accroupis autour du feu, ils... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 02 octobre

Espoir

Voici devant mes yeux la table coutumière ;Les livres, la sébile(1) où le sable d'or luit,Et l'encrier, citerne obscure dont la nuitSe répand sous les doigts du poète en lumière. Je rêve , ce repos m'est dû. Le feu mourantMe jette un humble et tendre adieu d'ami fidèle.J'écoute, bruit charmeur qui plaît au songe errant,La lampe gazouiller dans son nid transparent ;Et, relisant les vers achevés auprès d'elle,Je me dis qu'il est doux d'être à, d'être assisA ma table, au milieu de mes livres ; je penseQue le jour écoulé fut libre de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,