vendredi 26 janvier

Le pessimiste

Et moi... car à mon tour il faut que je réponde,Et que par mille faits, enfin je vous confonde,Je vous soutiens, morbleu ! qu'ici-bas tout est mal ;Tout, sans exception, au physique, au moral.Nous souffrons en naissant, pendant la vie entière,Et nous souffrons surtout à notre heure dernière.Nous sentons, tourmentés au dedans, au dehors,Et les chagrins de l'âme, et les douleurs du corps.Les fléaux avec nous ne font ni paix ni trêve,Ou la terre s'entr'ouvre, ou la mer se soulève.Nous-mêmes à l'envi déchaînés contre nous,Comme si nous... [Lire la suite]

mercredi 17 janvier

L'Orage passe

Le jardin rit. Du fond des pensives allées,Tous les petits oiseaux chanteurs, en frêle essaim,Reviennent s'ébrouer sur le bord du bassin,Réchauffant leur duvet et leurs ailes mouillées. Le ruisseau, plus rapide aux gorges des vallées,Couvre d'épais limon les champs de sarrazin ;Et, gaiement envoyés dans l'air sonore et sain,Les derniers coups de cloche arrivent... par volées. Vers la glèbe, à nouveau, les laboureurs s'en vontEt, sous les aulnes - les battoirs et les savonsCouvrent le rire et les cancans des lavandières... Au gré de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 24 décembre

Un secret

Mon âme a son secret, ma vie à son mystère :Un amour éternel en un moment conçu :Le mal est sans espoir, aussi, j'ai dû le taire,Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su. Hélas ! j'aurai passé près d'elle inaperçu,Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire,Et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre,N'osant rien demander et n'ayant rien reçu, Pour elle, quoique Dieu l'ait faite douce et tendre,Elle ira son chemin, distraite, et sans entendreCe murmure d'amour élevé sur ses pas ; A l'austère devoir pieusement... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 21 décembre

Baise m'encor

Baise m'encor, rebaise moy et baise :Donne m'en un de tes plus savoureux,Donne m'en un de tes plus amoureus :Je t'en rendray quatre plus chaus que braise. Las, te pleins tu ? ça que ce mal j'apaise,En t'en donnant dix autres doucereus.Ainsi meslans nos baisers tant heureusJouissons nous l'un de l'autre à notre aise. Lors double vie à chacun en suivra.Chacun en soy et son ami vivra.Permets m'Amour penser quelque folie : Toujours suis mal, vivant discrettement,Et ne me puis donner contentement,Si hors de moy ne fay quelque saillie. ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 11 décembre

A la bien-aimée

A la bien-aimée       N’as-tu pas perles, diamants,Tout ce dont la femme est charmée ? N’as-tu pas des yeux séduisants ? Que veux-tu de plus, ma bien-aimée ?       Sur tes beaux yeux si séduisants J’ai composé toute une armée De chants les immortalisant, Que veux-tu de plus, ma bien-aimée ?       Par tes beaux yeux si séduisants Ma vie est de peine formée, Et tu me vois agonisant, Que veux-tu de plus ma bien-aimée ?               ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 03 décembre

Le vent est doux comme la main d'une femme

Le vent est doux comme la main d'une femmeLe vent du soir qui coule dans mes doigts ;L'oiseau bleu s'envole et voile sa voix,Les lys royaux s'effeuillent dans mon âme ; Au clavecin s'alanguissent les gammes,Le soleil est triste et les coeurs sont froids ;Le vent est doux comme une main de femme,Le vent du soir qui coule dans mes doigts. Je suis cet enfant que nul ne réclame,Qu'une dame pâle aimait autrefois ;Laissez le soleil mourir sur les toits,Dormir la mer plus calme, lame à lame...Le vent est doux comme la main d'une femme.
Posté par choupanenette à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 26 novembre

Les amants

Il monte un parfum des jardins ombrageux,Des jardins troublants où dans les alléesL'herbe folle croît, des vents langoureux,Passant sur le bois, viennent des vallées. Et plus bas encor, là près des saulaies0ù le vent fraîchit, s'en vinrent, heureux,Les deux amoureux, leurs lèvres collées,Qui cherchaient une âme au bord de leurs yeux. Et l'on croit ouïr des chansons ailées,Mais ce sont les coeurs des beaux amoureuxQui chantent, ravis, aux nuits étoiléesLe charme divin d'être seul à deux.
Posté par choupanenette à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 18 novembre

Ceci est mon compliment !

Autrefois, la noce précédait le voyage, Désormais, on s'échapp' sans publier les bans,Et n'osant plus y voir un certain talisman,Qui devait, c'est bien sûr, profiter au ménage. Ainsi, tu as voulu t'éloigner de Touraine,Mais, si tu me permets cette comparaisonPour venir convoler en l'île d'OléronPensant que tu pourrais y couronner ta reine. Crois-bien, mon cher Michel, que nous sommes heureuxDe te voir accomplir ce geste valeureuxPar lequel tu as dû t'engager pour la vie. Avec le ferme espoir de pouvoir partagerUne félicité que tu... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 16 novembre

Le repas préparé

Ma fille, laisse là ton aiguille et ta laine :Le maître va rentrer ; sur la table de chêne,Avec la nappe neuve aux plis étincelants,Mets la faïence claire et les verres brillants.Dans la coupe arrondie à l'anse en col de cygnePose les fruits choisis sur des feuilles de vigne :Les pêches que recouvre un velours vierge encor,Et les lourds raisins bleus mêlés aux raisins d'or.Que le pain bien coupé remplisse les corbeilles :Et puis ferme la porte et chasse les abeilles.Dehors le soleil brûle et la muraille cuit ;Rapprochons les volets,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,