mercredi 20 octobre

La jeune Tarentine

Pleurez, doux Alcyons ! O vous, oiseaux sacrés,Oiseaux chers à Thétys, doux Alcyons, pleurez !Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine !Un vaisseau la portait aux bords de Camarine ;Là l’hymen, les chansons, les flûtes lentementDevaient la reconduire au seuil de son amant.Une clef vigilante a, pour cette journée,Sous le cèdre enfermé sa robe d’hyménée,Et l’or dont au feston ses bras sont parés,Et pour ses blonds cheveux les parfums préparés.Mais, seule sur la proue, invoquant les étoiles, Le vent impétueux qui soufflait dans ses... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 27 août

Adieux (1)

Quand au mouton bêlant la sombre boucherieOuvre ses cavernes de mort,Pâtres, chiens et moutons, toute la bergerieNe s'informe plus de son sort.Les enfants qui suivaient ses ébats dans la plaine,Les vierges aux belles couleursQui le baisaient en foule, et sur sa blanche laineEntrelaçaient rubans et fleurs,Sans plus penser à lui, le mangent s'il est tendre.Dans cet abîme enseveli,J'ai le même destin : je m'y devais attendre.Accoutumons-nous à l'oubli.Oubliés comme moi dans cet affreux repaire,Mille autres moutons, comme moi,Pendus aux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 03 août

Bacchus

Viens, ô divin Bacchus, ô jeune Thyonée,O Dionyse, Evans Iacchus et Lénée,Viens, tel que tu parus aux déserts de NaxosQuand ta voix rassurait la fille de Minos.Le superbe éléphant, en proie à ta victoire,Avait de ses débris formé ton char d'ivoire.De pampres, de raisins mollement enchaîné,Le tigre aux larges flancs, de taches sillonné, Et le lynx étoilé, la panthère sauvage,Promenaient avec toi ta cour sur ce rivage.L'or reluisait partout aux axes de tes chars.Les Ménades couraient en longs cheveux épars,Et chantaient Evoé, Bacchus et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 13 novembre

Belle France

France ! ô belle contrée, ô terre généreuse,Que les dieux complaisants formaient pour être heureuse,Tu ne sens point du Nord les glaçantes horreurs ;Le Midi de ses feux t'épargne les fureurs.Tes arbres innocents n'ont point d'ombres mortelles,Ni des poisons épars dans tes herbes nouvellesNe trompent une main crédule ; ni tes boisDes tigres frémissants ne redoutent ta voix ;Ni les vastes serpents ne traînent sur tes plantesEn longs cercles hideux leurs écailles sonnantes.Les chênes, les sapins et les ormes épaisEn utiles rameaux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 20 septembre

Les quatre saisons

L'hiver sous ses frimas tient la terre enchaînée ;Le printemps les dissipe, et lui-même s'enfuit ;L'été vient ; il s'écoule, et Pomone le suit,Et bientôt aux frimas ils ramènent l'année. André CHENIER
Posté par choupanenette à 13:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 27 juin

Le fils

Triste vieillard, depuis que pour tes cheveux blancs,Il n'est plus de soutien de tes jours chancelants,Que ton fils orphelin n'est plus à son vieux père,Renfermé sous ton toit et fuyant la lumière,Un sombre ennui t'opprime et dévore ton sang.Sur ton siège de hêtre, ouvrage de sa main,Sourd à ses serviteurs à ton ami lui-mêmeLe front baissé, l'oeil sec et le visage blême, Tous les jours, en silence, à ton foyer assis,Tu restes pour attendre ou la mort ou ton fils. Et toi, toi, que fais-tu, seule et désespérée ;De ton faon dans les... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,