mercredi 24 décembre

Vieux Noel d'Anjou

- Voisin, d'où venait ce grand bruitQui m'a réveillé cette nuit,Et tous ceux de mon voisinage ?Vraiment j'étais bien en courrouxD'entendre par tout le village :Sus, sus, bergers réveillez-vous ! - Quoi donc, Colin, ne sais-tu pasQue Dieu vient de naître ici-bas,Qu'il est logé dans une étable ?Il n'a ni lange, ni drapeau,Et dans cet état misérableOn ne peut voir rien de si beau. Qui t'a dit, voisin, qu'en ce lieuDaigne bien s'abaisser un DieuPour qui rien n'est trop magnifique ?- Les anges nous l'ont fait savoirPar cette charmante... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 21 décembre

Berceuse

Dors, mon enfant, car voici l'heureOù du berger l'étoile luit,Dans le feuillage le vent pleure.Dors, bonne nuit. Dors, mon enfant, dans ta chambretteTu n'entendras plus aucun bruit ;Pense au bon Dieu dans ta couchette.Dors, bonne nuit. Dors, mon enfant, clos ta paupière,Avec amour Dieu nous conduit ;Vers lui s'envole ta prière.Dors, bonne nuit. Dors, mon enfant, son oeil fidèleVeille sur toi quand le jour fuit ;Il te couvrira de son aile.Dors, bonne nuit. Dors, mon enfant, sans peur ni crainte ;Dès que l'astre du jour reluit,Il... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 13 décembre

Noël

Le ciel est noir, la terre est blanche ;- Cloches carillonnez gaiement ! -Jésus est né ; - la Vierge pencheSur lui son visage charmant. Pas de courtines festonnées,Pour préserver l'Enfant du froid ;Rien que les toiles d'araignées,Qui pendent des poutres du toit. Il tremble sur la paille fraîche,Ce cher petit enfant Jésus,Et pour l'échauffer dans sa crèche,L'âne et le boeuf soufflent dessus. La neige au chaume coud ses franges,Mais sur le toi s'ouvre le ciel,Et, tout en blanc, le choeur des anges,Chante aux bergers : "Noël !... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 16 mars

Le pêcheur

Comme un pêcheur debout sur la rive profonde,Dieu, sur le bord du ciel devançant le matin,Jette - immense filet - chaque jour sur le mondeEt l'entraîne, le soir, plein d'un sombre butin.Ceux-là que nous aimons, ce sont ceux qu'il emporte :Ce qu'il en fait là-haut, nul ne le sait ici.- Le flot s'est refermé comme une immense porte,Entre nous et nos morts, notre éternel souci ! Armand SYLVESTRE 
Posté par choupanenette à 08:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 24 décembre

Noël

Coupez le gui ! Coupez le houx !Feuillage vert, feuillage roux !      Mariez les branches !Perles rouges et perles blanches ;Coupez le gui ! Coupez le houx !C'est la Noël ! Fleurissez-vous ! Courez à la forêt prochaine,Courez à l'enclos des fermiers :Coupez le gui sur le grand chêne,Coupez le gui sur les pommiers ! Coupez le houx le long des haiesQui bordent le chemin des bois :Coupez le houx sous les futaies,Où sont nos vieux temples gaulois ! Chassez les grives et les merles,Chassez la mésange au dos bleuDu gui... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 02 mars

Le lierre - Légende

La neige couvre au loin la terre, Au dehors, l'aquilon mugitEt, dans la grotte solitaire, L'enfant Jésus pleure et vagit. Ah ! si du moins la voûte obscureRejoignait ses deux arceaux gris !Mais un des murs de la masureJonche le sol de ses débris. La neige, par le vent lancée,Voltige dans l'intérieur,Sur son humble couche glacéeFrissonne le très doux sauveur. Et l'aimante vierge Marie,Près du front de l'Enfant divin,Recueille une larme attendrieDans le creux tremblant de sa main, Elle murmure une prièreEn élevant les yeux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 19 décembre

Avec mes voeux de Noël

Noël, mon beau Noël, je sais pourquoi je t'aime...Tissées dans du velours, les choses ont leur secret,Mais j'ai mal dans mon coeur qui pleure tout entier,Car Noël, mon Noël est fini pour moi-même. Mon temps est révolu ; je n'ai que mon poème ;Plus d'étoiles au ciel ni même en papier,Plus de joie, plus d'amour pour mon pauvre soulier,Et c'est pourtant Noel, tout constellé de gemmes, La lumineuse nuit respirant la ferveur,La nuit de tout l'Amour si sensible en mon coeur,La nuit resplendissant d'une chaleur suprême... Joyeux Noël... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 13 décembre

La lettre au Bonhomme Noël

Papa Noël, je te déposeCe soir mes petits sabots gris,Ils sont bien vieux, mais je supposeQu'ils n'en seront pas moins compris...En t'écrivant je suis tremblante,Et très inquiète vraiment ;Il fait dehors une tourmenteDe neige et le sol est tout blanc.Si tu n'as pas tes grandes bottesEt ton manteau très bien fourré ,Tu mouilleras veste et culottes...J'en ai déjà le coeur serré.Peut-être aussi que, lorsqu'il neige,Tu ne quittes pas ta maison,Où loges-tu, dis ? En Norvège ?...Quel voyage en cette saison !...Mais nous connaissons tous ton... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 11 novembre

Le dimanche

Sous la blonde pâleur des aubes estivales,A travers des genêts, quelque chaume, un labour,Je me rends, le dimanche, à l'église du bourg,Dont le vieux clocher gris, aux lignes ogivales, Émerge du milieu du bois, par intervalles.Sur ma route, fermiers et bouviers d'alentour,Touchant leurs grands chapeaux, me donnent le bonjour.Et nous causons bétail, fourrages, céréales. A l'église, ma place est dans les bancs du choeur,Et j'y prie avec foi, sans regret, sans rancoeur,Ce Dieu bon qui m'a fait aimer mon humble vie Et préférer à tout... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 01 novembre

La nuit du permier Novembre à Coat Loc'h

A l'heure où le brasier était près de s'éteindre,S'éveillant à demi le chien s'est mis à geindre ;Dans la cour on entend un bruit lourd de sabots ;Des hommes qui de loin murmuraient quelques motsS'approchent, et, frappant trois grands coups sur la porte,Chantent à l'unisson d'une voix lente et forte : "Si dans cette maison vous êtes endormis,Voici la Nuit-des-Morts : réveillez-vous, amis !Pour tant de morts et tant de mortes,C'est Dieu qui nous a dit de frapper à vos portes." "Priez pour eux, ô vous qui dormez dans vos draps !Les... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,