vendredi 28 mars

Sérénité

De notre esprit chassons toutes pensées moroses Ne passons pas sans voir la vraie beauté des chosesAttardons-nous longtemps sur la splendeur des rosesExhalant leur parfum encore à peine écloses. Allons nous égarer parfois dans la forêtLorsque dans le matin, le gai chardonneretModule sa chanson ; que la biche égaréeA notre vue soudain, bondit sur ses jarrets. Ecoutons du ruisseau son éternel murmureDésaltérons-nous à la source si pureCueillons fruits et fleurs offerts par la natureEt cachons nos amours aux creux de la verdure. ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 24 mars

Rien ne va plus - On vient de fermer plusieurs maisons de jeu

Tenanciers et croupiersOnt senti dans leurs pieds,L'autre jour, une épine, Quand ils virent fermer Leurs cercles alarmésPar ordre de Lépine. "Hélas ! rien ne vas plus !Dirent-ils, éperdus,Avec des airs tragiques.Sans espoir de retour,Bouclons nos malles pour Filer vers la Belgique ! "Faisons vite un plongeon !Renonçons aux pigeonsQue l'on plumait naguère,Et cessons pour un tempsDe rafler tant et tantLe doux nerf de la guerre ! "Adieux donc, chers gogosQui venez tout de goDedans nos attrapoiresEt qui, dans nos... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 24 mars

La voie lactée

Une nuit, Attila, le cavalier de Dieu,Avait laissé surprendre et cerner ses armées.Le serrant, l'étouffant dans un cercle de feu,Autour de lui grondaient les forêts enflammées. Les ennemis vainqueurs choquaient leurs boucliers ;La terre, au loin, tonnait du lourd fracas des armes.Attila regardait périr ses cavaliers,Et ses grands yeux brûlants se rougissaient de larmes. Ses femmes se roulaient devant son cheval noir,Et cachaient dans leurs mains leur tête échevelée.Or le vieux chef, voyant qu'il n'était plus d'espoir,S'allait, pour... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 16 mars

Le pêcheur

Comme un pêcheur debout sur la rive profonde,Dieu, sur le bord du ciel devançant le matin,Jette - immense filet - chaque jour sur le mondeEt l'entraîne, le soir, plein d'un sombre butin.Ceux-là que nous aimons, ce sont ceux qu'il emporte :Ce qu'il en fait là-haut, nul ne le sait ici.- Le flot s'est refermé comme une immense porte,Entre nous et nos morts, notre éternel souci ! Armand SYLVESTRE 
Posté par choupanenette à 08:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 12 mars

Rêves ambitieux

Si j'avais un arpent de sol, mont, val ou plaine,Avec un filet d'eau, torrent, source ou ruisseau,J'y planterais un arbre, olivier, saule ou frêne,J'y bâtirais un toit, chaume, tuile ou roseau. Sur mon arbre, un doux nid, gramen, duvet ou laine,Retiendrait un chanteur, pinson, merle ou moineau ;Sous mon toit un doux lit, hamac, natte ou berceauRetiendrait une enfant, blonde, brune ou châtaine. Je ne veux qu'un arpent : pour le mesurer mieux,Je dirais à l'enfant la plus belle à mes yeux :"Tiens-toi debout devant le soleil qui se lève... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 08 mars

L'escalier de jade

La pleine lune luit sur la terre apaiséeDans la sérénité de la blanche spendeur,L'Impératrice rêve et monte avec lenteurSon escalier de jade où brille la rosée. Sa robe de satin traîne, et, très doucement,Effleure chaque marche en longs baisers qui tremblent ;Le jade et le léger satin blanc se ressemblent -L'Impératrice rentre en son appartement. Le clair de lune en son appartement pénètre ;Eblouie elle reste immobile un instant ;Les perles de cristal du long rideau flottantScintillent aux rayons qui baignent la fenêtre. Une... [Lire la suite]
mardi 04 mars

En route

Il est parti pour l'armée,Le coeur gros, l'esprit soumis.Les chercheurs de renomméeNe sont pas ses amis.Il est parti pour l'armée. Il embrasse tous ses vieux,Et vers sa pauvre demeureIl tourne longtemps les yeux...Trois ans, ce n'est pas une heure ! Il est en route à présent,Le bon petit paysan. Il est parti pour la guerre.Il aurait mieux aimé pas.Mais quoi ! puisqu'on doit la faire,Puisqu'ils y vont les soldats,Il est parti pour la guerre. C'est au hasard qu'il fait feuA la première escarmouche ;A la seconde, morbleu !Il guette,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,