mardi 30 août

Adieu à la Madeleine

Adieu, Madeleine chérie,Qui te réfléchis dans les eaux,Comme une fleur de la prairieSe mire au cristal des ruisseaux.Ta colline, où j’ai vu paraîtreUn beau jour qui s’est éclipsé,J’ai rêvé que j’en étais maître ;Adieu ! ce doux rêve est passé. Assis sur la rive opposée, Je te vois, lorsque le soleilSur tes gazons boit la rosée,Sourire encore à ton réveil,Et, d’un brouillard pâle entourée,Quand le jour meurt avec le bruit,Blanchir comme une ombre adoréeQui nous apparaît dans la nuit. Doux trésor de ma moisson mûre,De vos épis un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 27 août

Gaïa

Je suis Gaïa, je suis la Terre,Boule tourbillonnante au sein de l'univers,Sur l'océan cosmique une bulle légère,Un point de bleu ourlé de vert. Je suis Gaïa, je suis la Mère,Matrice fécondée par un sperme inconnu.Depuis la nuit des temps j'enfantais solitairePour aboutir au Singe nu. Qu'ai-je donc fait ? Partout les hommesMe souillent et me déchirent et vont pire que des loupsDétruire la demeure. Au secours ! vous ! les Hommes !Il est d'enchaîner les fous ! Sur les lambeaux de ma tunique,Sur les forêts, les mers, il est temps de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 24 août

La fin du poète

Je rêvais… Parmi le divin cortègeDes anges vermeils aux ailes de neige,           Fleurant le lilasTu vins m’apporter, Muse, cette lyre,Puis vers le ciel bleu, m’offrant un sourire,          Vite tu volas. Comme l’oiseau libre, errant, sans patrie,J’ai fait frissonner ma lyre chérie          De l’aurore au soir.Qu’elle tressaillait aux jours d’allégresse !Qu’elle sut pleurer quand vint la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 07:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 21 août

La paix du soir

Lorsque se meurt le jour sur la terre immobileEt que l'azur n'est plus qu'un radieux flambeauC'est le moment du soir où la nuit sur la villeY déploie lentement son vaporeux manteau. Dans l'ombre qui grandit, tout se métamorphoseSeul, dans la cheminée brille encore le feuMais des derniers tisons, quelques flammèches rosesSous la cendre blanchie s'éteint l'ultime feu. C'est l'instant du repos sur tous les hémisphèresPour le déshérité qui toujours incertainDe batailles, de peurs et de noires misères,Ne songe sans frémir au triste... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 août

Le secret du rouge-gorge

Au fond d’un bois de pins des Landes, sous la neige,La meule de charbon fume bas, tristement.Une croûte de terre humide la protège,Pauvres arbres, sans bruit, sans air, se consumant,Brûlés par leurs rameaux sous leurs feuilles battuesDans ces mamelons noirs – de géantes tortuesQui dormiraient ! Dessus, ainsi qu’un feu follet,Maint rapide jet bleu rampait, dansait, volait.L’enfant du charbonnier déjeunait d’un pain d’orge,Assis devant la meule. Un mignon rouge-gorgeQue l’hiver a surpris, mort de froid, mort de faim,Avec son nip, nip... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 15 août

Puni par lui-même

Pipo n’est pas un méchant garçon :A-t-il mal appris sa leçon,A-t-il fait une scènePour enfiler ses bas de laine,Qu’il se repent tout aussitôtEt tient à se punir lui-même :Si ce n’est pas le jour où l’on sert du gâteau.Du gâteau qu’il aime.(Car pour ce gâteau plein de crème,Pipo ne voudrait rien savoir)Il laisse passer le dessert sans en vouloir,Et, sagement, reste à sa place.Le déjeuner fin, son grand-papa l’embrasse…Pipo n’est pas un méchant garçon. Or, ce jour-là, grand-père, à l’ombre d’un buisson,Venait de commencer sa sieste... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 12 août

L'homme roi

L'homme est le seul maître du monde.A son gré, l'homme ambitieuxFait le tour de la terre ronde ;Il pèse un astre dans les cieux. L'homme, qui calcule et médite,A créé les chemins de fer,Sur lesquels, on va vite, vite...Il s'élève en ballon dans l'air. L'homme marche, la tête altière,La face levée au soleil,Dominant la nature entière,Où nul être n'est son pareil. Mais l'homme a faim : il faut qu'il mange ;La faim l'humilie et le tord ;Il pâlit ; sa figure change ;Il souffre et sent venir la mort... ... Séparons le grain de la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 10 août

Le chasseur imprudent

Posté par choupanenette à 12:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 09 août

La chanson du vieillard

« Là-bas, qu’ai-je entendu ? Sur le pont, au dehors, Devant notre palais, écoutez les accords ! Allez ! faites qu’ici bientôt ils retentissent ;Dans la salle, à l’instant, que ces chants nous ravissent ! »Ainsi parle le roi. Le page court : il part, Il revient. Le roi dit : « Fais entrer le vieillard ! » « Salut à vous, seigneurs ! salut, ô nobles dames !Quel ciel éblouissant ! Étoiles, feux et flammes !Qui pourrait les compter ? O palais merveilleux ! Mais devant ces splendeurs, ah ! fermez-vous, mes yeux !Du chanteur attristé le... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,