Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Là-bas, où murmure l'Isole,
Où l'Ellé vient unir ses eaux,
Pour l'aimé Pardon des Oiseaux,
Tout Lorient gaîment s'envole !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Puis le clocher de Saint-MichelSaint-Michel
Se dresse, imposant, dans l'espace !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Comme est coquette, la ville,
Penchée au bord des eaux d'azur !
Son air est sain, son ciel est pur,
Et puis l'on y vit tranquille !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Le train siffle ! la foule augmente,
Tous les wagons sont pris d'assaut,
Plus d'un voyageur fait un saut,
Plus d'un écrasé se lamente !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Lorient fuit... le convoi passe
Rapidement devant Gestel :

Vers Toulfouen et sa forêt vert,
Piétons et vifs cavaliers,
Aussi gais que des écoliers,
Y courent tous d'un pas alerte !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Le biniou lançant ses notes,
Fait accourir les "gars" bretons,
Les plus forts danseurs des cantons !
Les valses suivent les gavottes !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Les pauvres oiselets en cage
Chantent dans leur captivité.
Mais leurs chants n'ont pas la gaîté
Des libres oiseaux du bocage !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Mais le soir vient, la nuit sournoise,
Descend du calme firmament ;
Il faut quitter le bois charmant,
Suivons la Lyre QuimperloiseQuimperloise.

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Pimpantes, coquettes, rieuses,
Les Lorientaises s'en vont
Cueillir au sein du bois profond
Les lucettes sous les yeuses !

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Au revoir ! ville mignonnette !
Il nous faut, à regret, partir.
Mais tu nous verras revenir
L'an prochain à ta chère fête.

Tout Lorient s'en est allé
Au beau pays de Quimperlé !

Paul LORANS - Gravure : Châteaulin en Bretagne

Ch_teaulin_en_Bretagne