Do l'enfant do, le tout petit,
Je berce l'enfant pour qu'il dorme,
Je chante pour que l'enfant dorme.
Je le mène au traîneau du rêve.
Viens, sommeil, et dérobe-le,
Descends, petit garçon du songe,
Place-le dans ta luge d'or,
Prends-le dans le traîneau d'argent.
    Lorqu'il sera dans le traîneau,
Quand tu l'auras mis dans ta luge,
Galope en la plaine de cuivre,
Par la belle route d'étain.
Emporte mon bel enfançon,
Mon cher trésor emmène-le
Sur la cime du mont d'argent,
Là-haut sur la montagne d'or,
Au fond de la forêt d'argent,
Dans l'or de la belle boulaie,
Où chantent les coucous en or,
Où jasent les oiseaux d'argent.

Traduit du finnois par Jean-Luc MOREAU

elfe6