vendredi 31 octobre

Les Communiantes

Parmi les frais lilas, les renaissants feuillages,Par ce printemps qui chante et rit dans les villages,Par ce dimanche clair, fillettes au front pur,Qui marchez vers la messe entre les jeunes branches,Avez-vous pris au ciel, communiantes blanches,Vos robes de lumière, où frissonne l'azur ! Je le croirais à voir votre frêle cortège,S'épanouir au jour dans sa candeur de neige,Sur la brume du voile aux flots éblouissants,A la douce pudeur de vos bouches vierges,Au mignon bouquet d'or qui fleurit vos grands cierges. Vos plis de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 octobre

Le Fuseau de Grand'Mère

Ah ! le bon temps qui s'écoulaitDans le moulin de mon grand-père !Pour la veillée on s'assemblaitPrès du fauteuil de ma grand'mère.Ce que grand-père racontait,Comme en silence on l'écoutait !Et comme alors gaîment trottaitLe vieux fuseau de ma grand'mère !      Comme il trottait !Et quel bon temps ! quel temps c'était ! Grand-père était un vieux bonhomme,Il avait bien près de cent ans.Tout était vieux sous son vieux chaume,Hors les enfants de ses enfants :Vieux vin dans les vieilles armoires,Vieille amitié,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 octobre

Clins d'oeil, nez, oreilles.....

Je vous remercie tous de vos visites, je sais que j'ai mes fidèles. Je fais de mon mieux pour vous présenter toutes sortes de poèmes ; mais il est vrai que j'ai malgré tout un très "grand" faible pour ceux... d'avant !
Posté par choupanenette à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 octobre

Nigra la Bohémienne

Pour écouter la vieille bohémienne,Fillettes, ne tardez pas à venirMettez sans peur votre main dans la mienne,Je vous dirai le passé, l'avenir,Ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! - Brunette gentille ! Je lis dans tes yeux :"Coeur ambitieux"Aimant ce qui brille !" - Toi ! dont le front fierRêve sacrifice,Voile de novice T'attend cet hiver. -Blondine ! ta vieSera sans bonheur,Il règne en ton coeurSerpent de l'envie. - Ma bergère, hélas !Tu seras princesseEt verras sans cesseTon peuple en combats. Nigra sait tout : son accent prophétiqueA... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 28 octobre

La Chute des Feuilles

Que la terre est donc triste au déclin de l'automne,Lorsqu'un ciel sans éclat, brumeux et monotone,Vient remplacer le beau ciel bleu !Les arbres dénudés sont privés de verdure,Et, sur le sol jonché de leur douce parure,Les fleurs se fanent peu à peu. Mais l'hiver s'enfuira dans quelques mois à peine ;Les feuilles renaîtront sous la féconde haleineDu tiède printemps embaumé ;Et l'arbre, plus touffu, plus vigoureux encore,Cachera dans son sein redevenu sonore,Un petit nid tout parfumé. C'est ainsi dans la vie : au matin de notre... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 28 octobre

Joujou Précieux

Il était tout blanc et tout roseLe chérubin que je n'ai plus ;Il disait déjà quelque choseDans son babil un peu confus... Maintenant sa paupière est close,Sa bouche ne me parle plus :Sur le lit où son corps reposeLes bons anges sont descendus... "Viens ! bébé jadis frais et rose,"Nous te voulons, bébé dodu ;"Nous te ferons voir quelque chose,"Là-haut ! bien haut, dans l'inconnu." Les bons anges l'ont emporté,Mais ils ont laissé sur sa coucheUn joujou qui sera gardé :L'anneau qu'il mettait à sa bouche.... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 27 octobre

Le Rouge-Gorge

Laboureur bienfaisant, ouvre-moi ta fenêtre.L'hiver glace mon corps et je ne trouve plusA glaner dans les champs. La bise me pénètre ; Plein de neige est mon nid, bâti sur le talus. Dans ta chaumine au coins, quelque grains superflu,C'est un bonheur pour moi, si chétif petit être.Donne, ô bon paysan, et parmi les élusLe Seigneur tout-puissant saura te reconnaître. Jadis, quand sur la croix le doux Jésus mourait,Un petit passereau, craintif, qui murmuraitSon humble chant, perché sur un plant d'aubépine. Volant timidement vers... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 26 octobre

Les bonnes vieilles

Pauvres vieilles ! Ensemble, en songeant au passé,Comme on cherche à tâtons un sentier effacé,Comme d'un doigt tremblant on feuillette un grimoire,Elles vont remontant le cours de leur mémoire. Et l'une dit : "Mon fils n'avait que dix-sept ansLorsqu'il partie en mer, un matin de printemps.Je ne l'ai plus revu." Puis, cédant aux alarmes,Elle laisse couler deux ou trois grosses larmes. L'autre dit : "Je n'avais qu'une fille, et la mortMe l'a prise à seize ans. Oh ! je la vois encor,Pauvre ange de douceur, de bonté, de tendresse,Dont... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 24 octobre

L'Angelus - A ma bretagne

Le soleil est couché, pourpre, or, ardente flamme,Tout s'est évanoui, là-bas, à l'horizon ;Une douce lueur règne à présent, et l'âmeEn est comme imprégnée... Au vacarme sans nomOù se mêlait la voix de chaque créature,Les arbres se choquant et les soupirs du vent,Succède maintenant, dans toute la nature,Une paix sans mélange, un saint recueillement.L'air est pur, le vent dort. L'angélique lumièreDe la lune paraît lampe de sanctuaire.Il semble qu'ici-bas rien n'ose frissonner. On adore, on attend, l'Angélus peut sonner,Il sonne, écoutez... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 23 octobre

Le Puits

Dans le sable se creuse un puits abandonné.La nuit tombe au désert. Un grand oiseau qui planeTourne dans le ciel lourd, et d'un oeil étonné,Contemple fixement la lente caravane. L'eau ! L'eau ! Les fonts pesants se sont déjà levés.Les chameaux chancelants tendent leurs encolures ;Depuis bien des soleils ne s'étant abreuvés,Les hommes aux burnous sautent de leurs montures. Ils s'arrêtent soudain. L'eau verte est là, près d'eux.Oui. - Mais plus près encor, gardiens silencieux,Se dressent vers le puits d'étranges sentinelles ; ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :