vendredi 18 avril

L'avion

L'avion frémit, vibreRoule sur la piste,S'élance et grimpe vers l'azur. Il vole, flâne,Semble s'immobiliserEntre la terre et le ciel. Il s'incline vers le sol,Accroît sa vitesseEt commence sa descente. Et moi, je me mets à rêver :"Soudain, il accélère, se cabre, se mutine.Fait l'aviation buissonnière.Intrépide et audacieux,Il bondit vers l'espace et l'infini,Vers le bout de l'univers et le paradisEt il m'emporte à la rencontre de Dieu."
Posté par choupanenette à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 17 avril

Le rayon de lune

C'est le pinceau de lumière du poèteQui surprend le baiser tendre de deux amantsC'est le témoin de leur doux tête à tête,C'est le confident nocturne de leurs serments. Il tient en éveil la fauvette qui couveEt qui tressaille dès le moindre bruit furtif.Il apaise les frayeurs qu'elle éprouveEt il rassure ce pauvre oiseau craintif. C'est le projecteur braqué sur le soliste,Le torrent vif qui donne la sérénadeAux herbes folles, autour de la cascade. Il éclaire la scène pour les artistes,Pour la rose qui éclot, qui perd ses voilesEt... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 16 avril

Le temps n'est pas universel

Il y a le temps de la joie, le temps des vacances,le temps des loisirs,le temps de la jeunesse,le temps de la paix ; Il y a le temps de la tristesse,le temps du labeur, le temps de la peine,le temps de la vieillesse,le temps de la guerre. Il y a le temps du bonheur et celui du malheur ;Il y a le temps qui passe trop vite et celui qui n'en finit pas. Et l'homme qui n'a rien compris a inventéLa pendule et le calendrier.
Posté par choupanenette à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 15 avril

Message d'Amour

Que tu sois d'Arabie, d'Egypte ou bien d'ailleursQue ta peau soit blanche, jaune ou noire la couleurQu'usé par le labeur, ton vieux corps soit difformeTon coeur et le mien sont de la même formeAlors prend ma main, ne sommes-nous point frères ?Soumis aux mêmes lois sur cette pauvre terreNe sois plus rejeté sans amour et sans joieHomme de la rue, viens je t'offre un toit. Il n'abrite un palais, mais bien pauvre demeureCependant l'on y rit, quelquefois l'on y pleure.A défaut de dorures, y brille la chaleur,La seule qui réchauffe et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 14 avril

Choupinette

Eh, oui ; j'ai perdu un oeil à l'âge de trois mois !
Posté par choupanenette à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 14 avril

Blanc et Noir

L'un avait sur la tête un de ces paniers platsQui servent au transport des pâtés délicats.L'autre avait sur l'épaule un long tuyau de poêle.Ils allaient fredonnant : l'un, habillé de toile,D'une blancheur de neige, et propre et tout coquet ;L'autre, plus noir qu'un diable et de mise et d'aspect.Au détour d'une rue on se heurte, et voiciLa bataille engagée : - "Ah ! coquin, prends ceci !- Tiens, attrape cela !" - Les coups aux coups succèdent.Pare et riposte. On voit que des deux poings ils s'aident.Le petit gâte-sauce en est... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 13 avril

Les deux sites

Au pied des grands rochers, tout au bas de la pente,Coule un petit ruisseau, calme et clair. Il serpenteA travers le vallon qu'il baigne de ses eaux,Babille sous le pont, jase avec les roseaux,Offre très galamment sa limpide surface,Beau miroir, à Suzon, la fermière qui passe,Se ride gentiment aux caresses du ventEt s'empourpre aux premiers feux du soleil levant.La verte frondaison lui sert d'abri, l'ombrage.Il court en paix sans bruit. C'est un gai paysage.Mais regardez là-haut : les monts sont sourcilleux ;Pour atteindre leur cime... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 12 avril

Plaisirs de chats

Minet, Minette, au jeu toujours de pair, s'ébattent.Ils font ronron ensemble et jamais ne se battent,Tenant conseil entre eux pour changer leurs plaisirs,Et prenant tour à tour pour règle leurs désirs.Regardez : les voici devant la vieille horloge,Écoutant, attentifs, le tic-tac qui s'y loge,Et cherchant à savoir par quel art qui surprendL'aiguille sans arrêt tourne autour du cadran.Personne dans la chambre où règne le silence.Minet pousse le poids de fer qui se balance,Et Minette, le nez en l'air, attend. Tous deuxSemblent ravis de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 11 avril

L'Hiver

Je nais et je meurs tous les ans,Rien ne peut retarder ma mort, ni ma naissance ;Rien n'est égal à ma puissance.Sur la terre et les mers je règne en même temps,Les plus hardis mortels tremblent en ma présence.Mars lui-même, dieu des combats,Pâlit en me voyant, se retire à grands pas,Et malgré sa mâle assurance,Je rends immobile son bras.En vain Jupiter en courrouxVoudrait me déclarer la guerre,Je suis à l'abri de ses coups :Car plus puissant que lui j'arrête son tonnerre.Enfin je n'ai qu'un ennemi,Qui seul s'oppose à mon empire,Sans... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 avril

Petit oiseau, petit enfant

Sur une branche solitaire,Un petit oiseau, dans les bois,Appelait près de lui sa mère,Mais elle était sourde à sa voix. La nuit tombait sur la montagne,Lorsqu'un enfant, le même soir,Seul, égaré dans la campagne,Sous le même arbre vint s'asseoir.Des pleurs inondaient son visage,Car, hélas ! depuis le matinQu'il avait quitté son village,Le pauvre enfant mourait de faim ! Mais sur la branche solitaire.Le petit oiseau, dans les bois,Appelait près de lui sa mère,Sa mère était sourde à sa voix. "Qui donc gémit dans cette plaine ?Dit... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,