vendredi 29 février

A la dite dame

Loisir et libertéC'est bien son seul désir ;Ce serait un plaisirPour traiter vérité.L'esprit inquiétéNe se fait que moisir ;Loisir et liberté,S'ils viennent cet été,Liberté et loisir,Ils la pourront saisirA perpétuité,Loisir et liberté. Bonaventure des PERIERS
Posté par choupanenette à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 28 février

Nom caché

Le véritable Nom n'est pas celui qui dore les portiques, illustre les actes ; ni que le peuple mâche de dépit ; Le véritable Nom n'est point lu dans le Palais même, ni aux jardins, ni aux grottes, mais demeure caché par les eaux sous la voûte de l'aqueduc où je m'abreuve. Seulement dans la très grande sécheresse, quand l'hiver crépite sans flux, quand les sources, basses à l'extrême, s'encoquillent dans leurs glaces, Quand le vide est au coeur du souterrain et dans le souterrain du coeur, - où le sang même ne roule plus, - sous la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 27 février

Beauté

Toi qui brille enfoncée au plus tendre du coeurBeauté, fer éclatant, ne me sois que douceurOu si tu me devais être une chose amèreEn aucun temps du moins ne me sois étrangèreBrûle et consume-toi, mon unique soleilQue, ton dur javelot, ton javelot vermeilDardant de jour en jour une plus pure flammeJe sois régénéré jusque au fard de l'âmeEt même ma raison folle de te sentirNe reconnaisse plus si c'est vivre ou mourir. Charles MAURRAS (1868/1952)
Posté par choupanenette à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 26 février

Il fera longtemps clair ce soir

Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent,La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit,Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit,Demeurent éveillés dans le soir blanc, et songent... Les marronniers, sur l'air plein d'or et de lourdeur,Répandent leurs parfums et semblent les étendre ;On n'ose pas marcher ni remuer l'air tendreDe peur de déranger le sommeil des odeurs. De lointains roulements arrivent de la ville...La poussière qu'un peu de brise soulevait,Quittant l'arbre mouvant et las qu'elle revêt,Redescend... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 26 février

Accalmie

O mer immense, mer aux rumeurs monotones,Tu berças doucement mes rêves printaniers ;O mer immense, mer perfide aux mariniers,Sois clémente aux douleurs sages de mes automnes. Vague qui viens avec des murmures câlinsTe coucher sur la dune où pousse l'herbe amère,Berce, berce mon coeur comme un enfant sa mère,Fais-le repu d'azur et d'effluves salins. Loin des villes, je veux sur les falaises mornesSecouer la torpeur de mes obsessions,- Et mes pensées, pareils aux calmes alcyons,Monteront à travers l'immensité sans bornes. Jean... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 25 février

En province

En province, dans la langueur matutinale,Tinte le carillon, tinte dans la douceurDe l'aube qui regarde avec des yeux de soeur,Tinte le carillon, - et sa musique pâleS'effeuille fleur à fleur sur les toits d'alentour,Et sur les escaliers des pignons noirs s'effeuilleComme un bouquet de sons mouillés que le vent cueille,Musique du matin qui tombe de la tour,Qui tombe de très loin en guirlandes fanées,Qui tombe de Naguère en invisibles lis,En pétales si lents, si froids et si pâlis,Qu'ils semblent s'effeuiller du front mort des années ! ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 24 février

La tombe délaissée

Je ne sais rien qui soit plus tristeQue ces vieux tombeaux délaissés,Où jamais ne vient le fleuriste,Et que la mousse a tapissés. Ailleurs, le buis correct s'étale,Autour d'un parterre de fleurs ;On a lessivé chaque dalle,Renoirci l'épitaphe en pleurs... Ici, la grille en fer rouillée,Oblique sur ces pieds boiteux,Encadre une pierre écailléeOù s'émiette un "ci-gît" douteux Sous le lichen gris qui dévoreLes derniers secrets du passé,A peine l'on déchiffre encoreQuelque nom bientôt effacé. Fuyant les tombes contiguësOù sommeille un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 21 février

Manoir et Chapelle

Imposant nid de châtelaines,Vieil infirme, encor debout,Tes créneaux dominent les plaines,Et tu peux voir jusque chez nous...On dit même qu'en temps de guerre,De chez toi dans notre manoir,On se réfugiait naguère,Par un long souterrain bien noir...On dit qu'aujourd'hui le passageExiste encor... mais on a peur !Le réparer, c'est trop d'ouvrage,D'argent, même pour un seigneur !Les fêtes du castel en joie,Faisaient résonner la grand'cour...On entend plus que glousser l'oie,Et les choux viennent tout autour !Aux mâchicoulis des... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 20 février

Nymphe des soirs

La lune, ce soir, est pleine d'indécenceCoquine, vaporeuse, narquoise, à nos regards.Un voile étoilé nimbe sa munificence.Tout paraît glorifier notre nymphe des soirs. Que de gens ont rêvé sous des ciels romantiquesInspirés par la grâce de l'astre merveilleux.La lune, au ciel, trônait indolente, angélique.Les hommes de science la dévoraient des yeux. Depuis lors, taquinée par tous nos satellitesDame Lune ne sourit plus guère comme avant,Si ce n'est qu'à l'amour, quand il défie le temps. Et les poètes chantent les exploits... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 19 février

Le bouquet

Hier, m'est parvenu, scintillant de rosée,Ce messager porteur d'une exquise pensée ;Confus d'avoir émis de timides aveux,Je l'ai vu palpiter entre mes doigts nerveuxTremblant d'émotion, peut-être d'espérance...Et d'une main fébrile et sans plus d'assuranceJe retirai ton Nom de ce coeur embaumé,Ton Nom et quelques mots frères du verbe "aimer".A mon tour je vous lis de cet aveu fort sage,En secret l'auteur, l'adorable message. Voici mes fleurs toutes jailliesDes près, des champs, même des bois;Dès le matin, fraîches cueillies,Elles... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,