Une montre à moi ! Quelle affaire !
Mon père m'offre ce cadeau
Pour m'encourager à bien faire.
Elle marche seule, c'est beau.

Une montre vraie ! Elle brille.
En argent ? Qu'importe, ma foi !
Pourvu qu'avec la double aiguille
Elle marque l'heure pour moi !

Tic, tac ! - Je la mets à l'oreille :
Elle bat comme un petit coeur ;
Elle vit. C'est une merveille.
Elle est à moi seul, quel bonheur !

Quelle heure est-il ? Six heures ! Diable,
Le soleil est déjà levé...
Mon livre est ouvert sur ma table...
Mon devoir n'est pas achevé !

Finissons ! La besogne faite,
C'est drôle comme on est content !...
Sept heures... - Ma copine est prête,
Et ma montre va : ça s'entend.

"Mademoiselle, êtes-vous folle ?
Huit heures déjà ! - J'ai raison !
- Il faut donc partir pour l'école...
Viens ma montre ! - Oui, mon garçon !"

Et tous deux arrivent ensemble,
A l'heure juste, sans retard !
"Je suis le premier, il me semble...
Remercions-là d'un regard !"

Alors, parlant comme un bon livre,
Avec ses ressorts palpitants,
La montre a dit : "Fils, pour bien vivre,
Il faut savoir régler son temps."

Jean AICARD

Num_riser0013