Chantez ! la nuit sera brève.
Il était une fois un vieil homme tout noir,
Il avait un manteau fait de rêve,
Un chapeau fait de brume du soir.
Chantez ! la nuit sera brève.

Chantez ! la nuit sera douce.
Le vieil homme tout noir en silence est venu ;
On eût dit qu'il marchait sur la mousse
A pas lents et furtifs, et pied nu.
Chantez ! la nuit sera douce.

Chantez ! la nuit sera belle.
Le vieil homme sourit à l'enfant qui s'endort.
Viens fermer sa paupière rebelle,
Sable fin du sommeil, sable d'or !
Chantez ! la nuit sera belle.

Chantez ! la nuit sera brève.
Le vieil homme tout noir en silence a passé,
Et voilà sur les ailes du rêve
Que l'enfant dans l'azur est bercé !
Chantez ! la nuit sera brève.

Jean RICHEPIN

der_kristall