vendredi 31 août

Le livre favori

Le livre de choix ou d'étude,Qu'on repasse par habitudeEt les yeux fermés à demi,Celui qui semble de lui-mêmeSe rouvrir aux pages qu'on aime,Ce livre-là, c'est un ami. Un ami qui vous fait visite,Et qui, venant sans qu'on l'invite,Jamais ne se montre importun.On le déguste feuille à feuille,Ainsi qu'un fruit mûr on le cueille,On le hume comme un parfum. Il charme bien plus qu'il n'étonne ;Son orgueil n'offense personne,Il vous maintient à sa hauteur.On finit le vers qu'il commence ;S'il ne l'avait écrit d'avance,On croirait en être... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 30 août

Je ne suis pas là !

Posté par choupanenette à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 30 août

La vendange

Là-bas, voyez-vous poindre, au haut de la montée,Les ceps aux feuilles d'or, dans la brume argentée ?L'horizon s'éclaircit en de vagues rougeurs,Et le soleil levant conduit les vendangeurs.Avec des cris joyeux, ils entrent dans la vigne ;Chacun, dans le sillon que le maître désigne,Serpe en main, sous l'arbuste a posé son panier.Honte à qui reste en route et finit le dernier !Les rires, les clameurs stimulent sa paresse.Aussi, comme chacun dans sa gaîté se presse !Presque au milieu du champ, déjà brille là-basPlus d'un rouge corset,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 29 août

Ritournelle

Quand je pleure en la solitudeEt que l'ennui pèse sur moi,Qui me rend mon chagrin moins rudeQuand je pleure en la solitude ?C'est toi, c'est toujours toi ! Quand ma lèvre s'ouvre rieuseEt que mon coeur n'a pas d'effroi,Qui rend mon âme radieuseQuand ma lèvre s'ouvre rieuse ?C'est toi, c'est toujours toi ! Lorsque naît l'aurore irisée, Quand vient le soir brumeux et froid,Quel est l'objet de ma penséeLorsque naît l'aurore irisée ?C'est toi ! c'est toujours toi ! Lorsque le front pensif je rêve,Quand la nuit tombe sur le toit,Qui... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 28 août

Le chat en gris

Posté par choupanenette à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 28 août

LE PATER

A propos de Pater, écoutez une histoire :Simple, pauvre d'esprit, ou du moins de mémoire,Un berger savoyard, sage et pieux garçon,N'avait pu retenir, après mainte leçon,En latin l'Oraison dite Dominicale.L'évêque d'Annecy, le bon François de Sale,Eut la peine et la gloire, en cet obtus esprit,De graver le Pater. Voici comme il s'y prit :Sans miracle il obtint réussite complète ;Au besoin sur vous-même essayez la recette."Combien dant ton troupeau comptes-tu tes moutons ?Dit le saint au berger. - Quarante. - Ont-ils des noms ?- Non, bé... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 27 août

La perdrix et les coqs

Parmi de certains Coqs, incivils, peu galants,Toujours en noise, et turbulents,Une Perdrix était  nourrie.Son sexe et l'hospitalité,De la part de ces Coqs, peuple à l'amour porté,Lui faisaient espérer beaucoup d'honnêteté :Ils feraient les honneurs de la ménagerie.Ce peuple cependant, fort souvent en furie,Pour la dame étrangère ayant peu de respec,Lui donnait fort souvent d'horribles coups de bec.D'abord elle en fut affligée ;Mais, sitôt qu'elle eut vu cette troupe enragéeS'entre-battre elle-même et se percer les flancs,Elle se... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 24 août

Cherche plat plus grand

Posté par choupanenette à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 24 août

Jamais

Jamais, avez-vous dit, tandis qu'autour de nousRésonnait de Schubert la plaintive musique ;Jamais, avez-vous dit, tandis que, malgré vous,Brillait de vos grands yeux l'azur mélancolique. Jamais, répétiez-vous, pâle et d'un air si doux,Qu'on eût cru voir sourire une médaille antique.Mais des trésors secrets l'instinct fier et pudiqueVous couvrit de rougeur, comme un voile jaloux. Quel mot vous prononcez, marquise, et quel dommage !Hélas ! je ne voyais ni ce charmant visage,Ni ce divin sourire, en vous parlant d'aimer. Vos yeux bleus... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 12 août

Je suis partie...

... oh ! pas bien loin, mais j'ai plein de vacanciers, donc je m'occupe d'eux et comme souvent c'est le seul moment de l'année où on se voit, alors je profite ! Bizzzzzzzzzzzzzzz à toutes et tous et à bientôt ! Merci de votre fidélité, elle me fait chaud au coeur.
Posté par choupanenette à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,