jeudi 31 mai

La saison de Sainte-Reine

Je n'ai pas oublié cette maison d'écoleOù je naquis en février dix neuf cent vingtLes vieux murs à la chaux ni l'odeur du pétroleDans la classe étouffée par le poids du jardinMon père s'y plaisait en costume de chasseTous deux nous y avions de tendres rendez-vousLorsqu'il revenait d'un monde des ténèbresD'une Amérique à trois cents mètres de chez nousJe l'attendais couché sur les pieds de ma mèreComme un bon chien un peu fautif d'avoir couruDu jardin au grenier des pistes de lumièreEt le poil tout fumant d'univers parcourusLa porte à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 30 mai

Les sapins

L'océan écumeux hurle en battant la côte :"O sapins orgueilleux, soumettez-vous au sort !Nul arbre ici ne doit porter sa tête haute,Mon haleine jalouse est un souffle de mort.Que n'alliez-vous au bord des rivières chanteusesOmbrager le soleil calme des verts îlots !La fauvette eût niché sous vos branches heureuses !"Les géants sans plier répondent aux grands flots :"Courbe-nous, mer grondeuse, effeuille nos verdures,Nos rameaux obstinés attendent les blessures.Les jardins ne sont bons qu'aux rosiers paresseux ;La... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 29 mai

Complainte de la Vienne

La Vienne est pure au jour naissant,Dans la fraîcheur des clartés mauves,Lorsqu'un pâle rayon d'or fauveÉtend son charme languissant. Quand soudain la barque légèreSe balance au frisson des eauxEt que se penchent les roseauxSur le bord de la rive claire. La Vienne est calme au soir tombant,Lorsque les amoureux s'attardent,Imitant sans y prendre gardeLe soleil qui va se couchant ; Quand les pentes se teintent de rouilleEt que suivant, le dos plié,Le chemin droit des peupliers,Le pêcheur s'en revient bredouille... La Vienne... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 26 mai

Regret d'un gourmet

Ma vie a son secret, mon âme a son mystère,Un gâteau de marrons dont j'aurais bien voulu...On ne m'en offrit pas : j'ai préféré me taireEt celle qui l'a fait n'en a jamais rien su. Mon désir est resté toujours inaperçu...Hélas ! je vais bientôt terminer ma carrièreEt j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terreRegrettant ce gâteau comme un fruit défendu. Pour elle, quoique toujours bonne, douce et tendreElle a suivi sa route et n'a pas su comprendreCe regret d'un gourmet qui ne désarme pas. A la simple cuisine... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 25 mai

Les chats

Les amoureux fervents et les savants austèresAiment également, dans leur mûre saison,Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. Amis de la science et de la volupté,Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres ;L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,S'ils pouvaient au sevrage incliner leur fierté. Ils prennent en songeant les nobles attitudesDes grands sphinx allongés au fond des solitudes,Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin ; Leurs reins... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 24 mai

Laisser dire ?

Ce qui arrive, peut-on le dire ?Est-ce que les choses arrivent aussi ?Les objets de nature comme ceux de l'Histoire,les arrête-t-on en les nommant ?L'accident vient-il de l'avenir ?le secret, du grimoire ? la rose, des galaxies ?Une infinité de rencontres précairesnourrirait l'évènement, l'avènement de chaque mot, chaque naissance ?Qui peut décrire les universde matières et passions, nécessairespour que l'expérience réussisse ?Le lit, le lait, le ciel, la chair des doigtsn'ont-ils pas concouru à ce monde(gésine, étreinte, ou... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 23 mai

Le ramasseur de rêves

Dans la forêt crépusculaire de la Vie,Je suis le bûcheron qui glane du bois mortOù l'adieu du soleil se perpétue en ors,Et j'ai robé des ceps à la vigne divine. Le fagot douloureux s'incruste dans ma chair vive,Je marche, et l'ombre entend haleter mon effortVers la plaine nocturne où miroitent les corsDes archers accroupis aux portes de la ville. Au fil de l'heure ainsi je ramasse des rêvesPour l'âtre taciturne où veillent les chimères.Or les langues de flamme souples les enlacent, Et, de ses doigts subtils et doux... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 23 mai

Chats de Grèce

Nouvel album à votre droite !
Posté par choupanenette à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 22 mai

Il est l'heure d'aller se coucher !

Posté par choupanenette à 20:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 22 mai

A un curé de village

La voix de leur cloche sonore,Qui dit aux vains enfants du bruitQue le Seigneur est dans l'aurore,Que le Seigneur est dans la nuit ; Les longs bords de leur robe blanche,Par des troupes d'enfants suivis,Qu'on voit balayer le dimancheLa poussière des vieux parvis ; Cette odeur de myrrhe et de rosesQui s'exhale autour de leus pas,Et leur voix qui parle de chosesQue l'oeil des hommes ne voit pas ! Quand le sillon courbe le reste,Eux seuls travaillent de leur mainA l'oeuvre du Père céleste,Pour un autre prix que du pain ! ... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :